L’Iran et Quei­roz en veulent à Nike

Le Télégramme - Morlaix - - HIPPISME -

Le sé­lec­tion­neur de l’Iran, Car­los Quei­roz (pho­to EPA), a ré­cla­mé des ex­cuses, jeu­di, de la part de Nike, après que la marque amé­ri­caine a an­non­cé ven­dre­di der­nier qu’elle ne four­ni­rait pas de chaus­sures aux joueurs de la Team Mel­li pen­dant le Mon­dial en Russie. La rai­son ? Les sanc­tions éco­no­miques im­po­sées par les Etats-Unis à Té­hé­ran. Le tech­ni­cien por­tu­gais a poin­té du doigt « l’at­ti­tude ar­ro­gante et ri­di­cule » de la marque à la vir­gule, ajou­tant qu’elle de­vrait plu­tôt « re­mer­cier ses joueurs » d’ache­ter ses chaus­sures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.