Léo Da­nès veut « la mettre au fond »

« En forme as­cen­dante » de­puis son aban­don au Tour de Bre­tagne, le Pla­ben­né­cois de l’UC Nantes, Léo Da­nès (21 ans), es­père « une belle per­for­mance » sur la Sportb­reizh, dont le pro­fil d’étapes ac­ci­den­tées n’est pas pour lui dé­plaire.

Le Télégramme - Morlaix - - SPORTS - Luc Bes­son @LucBs­son

Ré­vé­lé en 2014 lors de sa der­nière an­née chez les ju­niors avec une mé­daille d’ar­gent au cham­pion­nat de France à Saint-Omer der­rière Rayane Bou­han­ni - mais de­vant Da­vid Gau­du (5e) - puis une neu­vième place au cham­pion­nat du monde de la ca­té­go­rie, Léo Da­nès n’a, en­suite, pas vrai­ment réus­si à chan­ger de bra­quet chez les es­poirs.

Certes, il y a eu quelques jo­lis bou­quets comme ses suc­cès sur la Ronde Fi­nis­té­rienne à Plou­néourT­rez (29) en 2016, sur le Tour de Mo­selle (4e étape) en 2017 ou sa troi­sième place au Tour du Lot-et-Ga­ronne en 2017, mais le cou­reur is­su du VS Pla­ben­nec n’a ja­mais re­trou­vé la même dy­na­mique qu’en 2014. For­ma­trices, ses deux der­nières saisons (2016 et 2017) pas­sées au centre de for­ma­tion de Cham­bé­ry dans l’an­ti­chambre d’AG2R La Mon­diale n’ont pas été pro­lon­gées. « C’était une su­per ex­pé­rience et j’ai pris beau­coup de plai­sir, mais je vou­lais re­trou­ver un nou­veau souffle et des courses qui me conve­naient bien. »

Le con­seil de Ma­douas

En si­gnant à l’automne 2017 à l’UC Nantes pour se rap­pro­cher de la Bre­tagne, il a aus­si sui­vi le che­min et le con­seil du néo-pro bres­tois, Va­len­tin Ma­douas, qui a été son ad­ver­saire chez les jeunes et son co­équi­pier lors de sa pre­mière an­née es­poirs au Bic 2000 en 2015. « Il m’a dit qu’il y avait pas­sé une bonne an­née et, ef­fec­ti­ve­ment, je ne re­grette pas mon choix, car je suis dans un su­per groupe à l’UC Nantes. »

« En forme as­cen­dante »

Il ne manque plus à Léo Da­nès que les ré­sul­tats après un dé­but de sai­son en dents de scie avec, par exemple, une troi­sième place aux Boucles de la Loire, mais aus­si un aban­don sur le Tour de Bre­tagne en rai­son d’une in­flam­ma­tion de la ro­tule.

Sur la lan­cée de sa deuxième place à La Cas­tel­brian­taise où il a prou­vé qu’il était « en forme as­cen­dante », il ai­me­rait bien dé­sor­mais « la mettre au fond sans trop tar­der. » Le pro­fil ac­ci­den­té des étapes de la Sportb­reizh n’est pas pour lui dé­plaire. « Je ne connais pas la der­nière étape (Quim­per - Quim­per), mais dans l’en­semble, c’est cas­se­pattes et ça me convient. Un po­dium m’irait très bien, sa­chant que notre ob­jec­tif col­lec­tif est de ra­me­ner un maxi­mum de points. »

Léo Da­nès, prêt à pas­ser à l’at­taque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.