Plus de 200 pan­neaux à chan­ger dans le Fi­nis­tère

Le Télégramme - Ouest Cornouaille - - LA UNE - Del­phine Tan­guy

À 15 jours de la mise en place de la nou­velle ré­gle­men­ta­tion qui li­mite la vi­tesse à 80 km/h sur les routes se­con­daires au lieu de 90 km/h, le conseil dé­par­te­men­tal du Fi­nis­tère doit pro­cé­der au chan­ge­ment de plus de 200 pan­neaux. « Ce­la re­pré­sente un coût de 30 000 € en­tiè­re­ment rem­bour­sés par l’État », pré­cise Bernard Quillé­vé­ré, dé­lé­gué dé­par­te­men­tal aux routes et aux dé­pla­ce­ments doux. Et le di­manche 1er juillet, une ving­taine d’agents se­ront d’as­treinte pour en­le­ver les bâches qui re­couvrent les nou­veaux pan­neaux et les si­gna­li­sa­tions pro­vi­soires. Une opé­ra­tion qui de­vrait s’ache­ver en fin de ma­ti­née.

Les cinq ra­dars fixes sur ces routes se­ront quant à eux éta­lon­nés. Sur les 3 502 km de routes dé­par­te­men­tales, ce sont 2 688 km qui vont ain­si pas­ser de 90 à 80 km/h avec cette me­sure.

15 km posent en­core pro­blème

Une me­sure qui concerne uni­que­ment le ré­seau bi­la­té­ral sans sé­pa­ra­teur cen­tral. Dans le cas où il y a une glis­sière de sé­cu­ri­té, la vi­tesse est main­te­nue à 90 ou 110 km, c’est le cas de la quatre-voies Quim­per-Pont-l’Ab­bé. De la même fa­çon, le contour­ne­ment nord-ouest de Quim­per reste li­mi­té à 90 km/h. « Dans le Fi­nis­tère, on a beau­coup de bouts de routes avec des sé­pa­ra­teurs en mé­tal qui peuvent être in­ter­rom­pus. Sur ce type de cas, on a eu des échanges avec les ser­vices de l’État et on est en­core en dis­cus­sion sur une quin­zaine de ki­lo­mètres qui posent des pro­blèmes de sé­cu­ri­té », pré­cise An­dré Bos­ser, chef de ser­vice de ges­tion des routes du Fi­nis­tère. Sur l’axe Quim­per-Douar­ne­nez, la par­tie en deux fois deux voies se­ra main­te­nue avec une li­mi­ta­tion à 90 km/h quand celle à deux fois une voie passe à 80 km/h.

Sa­chant que la perte de temps est mi­nime, 50 se­condes sur 10 km, le conduc­teur va être in­vi­té à le­ver de pied. L’objectif étant de ré­duire le nombre d’ac­ci­dents. À la fin avril, il était en baisse par rap­port à 2017 et le nombre d’ac­ci­dents mor­tels dont les causes prin­ci­pales sont l’al­cool et/ou les stu­pé­fiants (64 %), et la vi­tesse (9 %), est stable. « D’ici deux ans, on a pré­vu de faire un bi­lan de la mor­ta­li­té sur le dé­par­te­ment et au ni­veau na­tio­nal. Il y a aus­si la pos­si­bi­li­té d’avoir des ajus­te­ments car le Dé­par­te­ment évo­lue et ré­amé­nage son ré­seau », si­gni­fie Ch­ris­telle Re­floc’h-Core, res­pon­sable de la di­rec­tion des routes et des in­fra­struc­tures de dé­pla­ce­ment.

Pho­to D. T.

Les pan­neaux 90 sont ap­pe­lés à dis­pa­raître du ré­seau bi­la­té­ral sans sé­pa­ra­teur à par­tir du 1er juillet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.