In­co­hé­rences fran­çaises

Le Télégramme - Ouest Cornouaille - - FRANCE - Vu par Hu­bert Cou­du­rier @Hu­bertCou­du­rier

Dif­fi­cile de gou­ver­ner en main­te­nant un cap bien dé­fi­ni dans des dé­mo­cra­ties où l’opi­nion dicte des ré­ac­tions émo­tion­nelles. Un an­cien mi­nistre so­cia­liste com­pa­rait ce­la na­guère à un chi­rur­gien char­gé d’in­ter­ve­nir sur un pa­tient sous la pres­sion de la fa­mille dans la salle d’opé­ra­tion. De­puis, cette dé­rive s’est ac­cen­tuée sous l’ef­fet des mé­dias. Or, des choix clairs s’im­posent à l’heure où un re­tour­ne­ment éco­no­mique se pro­file. Jus­qu’alors, la crois­sance per­met­tait de res­pec­ter les contraintes eu­ro­péennes mal­gré des dé­ci­sions coû­teuses (sup­pres­sion de la taxe d’ha­bi­ta­tion) ou peu ju­di­cieuses (aug­men­ta­tion de la CSG plu­tôt que de la TVA). Ain­si le rap­port Cap 22 en­vi­sage-t-il d’éco­no­mi­ser 30 mil­liards à l’ho­ri­zon 2022, compte te­nu du poids de plus en plus me­na­çant de la dette pour notre sou­ve­rai­ne­té. Mais que pen­ser des dé­cla­ra­tions em­ber­li­fi­co­tées sur l’ef­fi­ca­ci­té des aides so­ciales où Gé­rald Dar­ma­nin contre­dit, dans un pre­mier temps, Bru­no Le Maire avant que le Pré­sident en­voie lui-même des si­gnaux am­bi­va­lents. Pour­quoi an­non­cer la fin du reste à charge, no­tam­ment pour les lu­nettes, tout en in­di­quant par une vi­déo dé­li­bé­ré­ment pro­vo­ca­trice qu’il n’est plus pos­sible de dé­pen­ser au­tant de « po­gnon » pour des aides so­ciales de­ve­nues contre-pro­duc­tives. L’af­faire de l’Aqua­rius re­lève de la même farce. Em­ma­nuel Ma­cron re­çoit le nou­veau pré­sident du Conseil ita­lien, ce ven­dre­di pour mettre fin à une crise di­plo­ma­tique qu’il a lui-même pro­vo­quée. Pour­tant, était-il né­ces­saire d’in­sul­ter nos voi­sins trans­al­pins sa­chant que le phé­no­mène mi­gra­toire les touche de plein fouet et que l’Es­pagne s’ap­prê­tait à ac­cueillir le ba­teau, même si la France fait dé­sor­mais mine de re­ce­voir quelques di­zaines de ré­fu­giés. L’af­faire Al­stom-Ge­ne­ral Elec­tric, où les Amé­ri­cains ne res­pectent pas leurs pro­messes, montre, par ailleurs, le nau­frage d’une po­li­tique in­dus­trielle ayant bra­dé les in­té­rêts du pays. Bref, les vrais en­jeux sont là, plu­tôt que des pos­tures évo­luant au gré de per­cep­tions frag­men­taires de la réa­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.