Un pan­neau de verre pour la sé­cu­ri­ser La France prête à ac­cueillir cer­tains des mi­grants du na­vire

Le Télégramme - Ouest Cornouaille - - FRANCE -

Les tra­vaux de sé­cu­ri­sa­tion de la Tour Eif­fel, en­ta­més en 2017, sont presque ter­mi­nés : une bar­rière de verre de trois mètres de haut et de 6,5 cm d’épais­seur et des grillages re­pro­dui­sant la forme de la Dame de Fer pro­tègent dé­sor­mais le mo­nu­ment pa­ri­sien du risque ter­ro­riste, se­lon la So­cié­té d’ex­ploi­ta­tion de la Tour Eif­fel (Sete). La pa­roi de verre « est so­lide, à toutes épreuves et d’une sé­cu­ri­té ab­so­lue » face à d’éven­tuels tirs de balles, a-t-elle pré­ci­sé. Ce dis­po­si­tif est com­plé­té par des plots an­ti-voi­tures-bé­liers, « par­ti­cu­liè­re­ment ré­sis­tants ». La France est prête à ac­cueillir des mi­grants du na­vire Aqua­rius « qui ré­pon­draient aux cri­tères du droit d’asile » après exa­men de leur si­tua­tion en Es­pagne, où le na­vire va ac­cos­ter sa­me­di, a an­non­cé, jeu­di, le mi­nis­tère fran­çais des Af­faires étran­gères. Se­lon le Quai d’Or­say, cette pro­po­si­tion de Jean-Yves Le Drian à son ho­mo­logue es­pa­gnol « a été ac­cueillie fa­vo­ra­ble­ment par l’Es­pagne », qui doit re­ce­voir ce ba­teau d’une ONG ayant se­cou­ru 629 mi­grants, que Rome a re­fu­sé de lais­ser ac­cos­ter, pro­vo­quant une crise di­plo­ma­tique entre Pa­ris et Rome et illus­trant la crise mi­gra­toire en Eu­rope.

Pho­to AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.