Coup d’ar­rêt aux aides

Le Télégramme - Quimperlé - - QUIMPERLÉ. OBJECTIF TERRE - Ro­land Fi­ly

C’est avec une grande dé­cep­tion que les res­pon­sables du Smeil (*) ont ap­pris la dé­ci­sion de la com­mis­sion ré­gio­nale d’at­tri­bu­tion des fonds d’aides aux me­sures agro en­vi­ron­ne­men­tales (CAE) de ne pas pour­suivre le dis­po­si­tif d’aides concer­nant les zones hu­mides pour le pays de Quim­per­lé.

« Les fonds eu­ro­péens se sont ré­duits, ex­plique Bé­ran­gère Fritz, char­gée de mis­sion au Smeil, et la com­mis­sion a fait d’autres choix ». « Ceux-ci sont no­tam­ment orien­tés dé­sor­mais vers les bas­sins en mau­vais état en ma­tière de qua­li­té de l’eau, pré­cise Da­niel Le Bras, pré­sident du Smeil. C’est dom­mage, nous avions d’autres zones can­di­dates pour ces me­sures qui per­mettent aux agri­cul­teurs d’en­tre­te­nir les zones hu­mides ».

370 hec­tares

Le Paec (Pro­jet de me­sures Agro-En­vi­ron­ne­men­tales et Cli­ma­tiques), au­quel a sous­crit le Smeil en par­te­na­riat avec Quim­per­lé Com­mu­nau­té, a pour but de di­mi­nuer l’im­pact des ac­ti­vi­tés agri­coles sur l’en­vi­ron­ne­ment. Il pro­pose aux agri­cul­teurs de s’en­ga­ger pour cinq ans dans des pra­tiques d’en­tre­tien du­rable (prai­ries hu­mides, bo­cage, cou­vert her­ba­cé…) en contre­par­tie d’une aide fi­nan­cière. Ce pro­gramme a in­té­res­sé une cen­taine d’agri­cul­teurs du ter­ri­toire. Dès 2017, ce sont 45 ex­ploi­tants qui ont mis con­crè­te­ment en oeuvre les dis­po­si­tifs qui, pour le ter­ri­toire de Quim­per­lé, portent sur 370 hec­tares de zones hu­mides et 10 km de bo­cage. 87 000 € par an sont ver­sés sur le ter­ri­toire pen­dant cinq ans. La me­sure concer­nant la ges­tion du bo­cage reste, elle, dis­po­nible sur le ter­ri­toire.

Le Smeil a fait connaître son mé­con­ten­te­ment par cour­rier. *SMEIL : Syn­di­cat mixte Elle-Isole-Laï­ta. CAE : Com­mis­sion agro-en­vi­ron­ne­men­tale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.