Un viol col­lec­tif crée le scan­dale

Le Télégramme - Quimperlé - - MONDE & FRANCE -

Huit hommes ac­cu­sés d’avoir vio­lé et tué une fillette mu­sul­mane d’une tri­bu no­made en Inde ont plai­dé non cou­pable, lun­di, dans cette af­faire qui ré­vulse le pays et a fait des­cendre des mil­liers de ci­toyens dans la rue. Le gar­dien d’un temple hin­dou et quatre po­li­ciers fi­gurent par­mi le groupe ar­rê­té pour ce crime qui s’est dé­rou­lé en jan­vier dans l’État du Jam­mu-et-Ca­che­mire, au nord de l’Inde. Se­lon l’acte d’ac­cu­sa­tion de la po­lice, ren­du pu­blic la se­maine der­nière, ce viol vi­sait à ter­ri­fier la com­mu­nau­té de ber­gers mu­sul­mans des Ba­kar­wals pour les for­cer à quit­ter la zone, à ma­jo­ri­té hin­doue. Ce fait di­vers est ve­nu je­ter une lu­mière crue sur les ten­sions in­ter­com­mu­nau­taires en Inde, di­ri­gée par les na­tio­na­listes hin­dous de­puis 2014. Les sus­pects ont com­pa­ru, lun­di, pour la pre­mière fois de­vant un tri­bu­nal de la pe­tite ville de Ka­thua. Ils ont plai­dé non cou­pable. L’au­dience a en­suite été ajour­née pour des ques­tions pro­cé­du­rales. Symp­tôme de la ten­sion au­tour de ce dos­sier, la Cour su­prême a or­don­né que la fa­mille de la vic­time et son avo­cate, la­quelle a dit avoir re­çu des me­naces de mort, soient pla­cées sous pro­tec­tion po­li­cière.

EPA/MAXPPP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.