La jour­née de la mo­bi­li­té a mis la pe­tite reine à l’hon­neur

« Le vil­lage de la mo­bi­li­té » a cam­pé place du Châ­teau, di­manche 24 sep­tembre. Di­verses ani­ma­tions ont ponc­tué la jour­née. Le vé­lo a te­nu la corde !

Le Voix - Le Bocage - - De La Vire Noireau -

Vire.

La 9e édi­tion du « Vil­lage de la mo­bi­li­té », or­ga­ni­sée par les as­so­cia­tions l’Étape et MyRoll’s ain­si que par la ville, s’est dé­rou­lée sous un so­leil com­plice. Le mot d’ordre était simple : « Bou­gez au­tre­ment ! » C’est-à-dire uti­li­sez les modes de trans­port al­ter­na­tifs. Les tran­sports en com­mun, le co­voi­tu­rage, le rol­ler, la pa­ti­nette, etc. Et le vé­lo ! « C’est toute une ré­flexion en­ga­gée au­tour de la pro­mo­tion du vé­lo » , confirme Clé­men­tine Li­bois char­gée de dé­ve­lop­pe­ment mo­bi­li­té à l’Étape.

Mai­son du vé­lo

La Mai­son du vé­lo à Caen était d’ailleurs pré­sente au vil­lage de la mo­bi­li­té.

« L’ate­lier est ou­vert à toute per­sonne vou­lant ac­qué­rir des com­pé­tences pour de­ve­nir au­to­nome dans la ré­pa­ra­tion et l’en­tre­tien de son propre vé­lo » , ex­plique un des bé­né­voles de l’as­so­cia­tion.

Tou­jours dans le cadre de la Mai­son du Vé­lo, l’as­so­cia­tion « Dé­railleurs » a pour ob­jet la pro­mo­tion du vé­lo comme moyen de dé­pla­ce­ment dans le Cal­va­dos, mais aus­si la dé­fense de l’usa­ger cy­cliste. Les vi­si­teurs ont pu ap­pré­cier une séance de vé­lo ci­né­ma avec la pro­jec­tion du film « Vé­lo­to­pia » , en pré­sence de son réa­li­sa­teur, Erik Fre­tel.

Dans ce do­cu­men­taire, il dé­montre, avec hu­mour que le vé­lo a été in­ven­té pour sau­ver l’hu­ma­ni­té !

Caisses à sa­von

La course de caisses à sa­von a rem­por­té, une fois de plus, un franc suc­cès po­pu­laire. Ces vé­hi­cules sans mo­teur, de fa­bri­ca­tion ar­ti­sa­nale, laissent la part belle à l’ima­gi­na­tion drô­lis­sime et lou­foque des par­ti­ci­pants. « Ils sont une ving­taine cette an­née, deux fois plus que l’an­née der­nière ! » , se ré­jouit Da­mien Ma­rot, pré­sident de l’as­so­cia­tion MyRoll’s. Dan­ny et Sté­phane ar­rivent du Bé­ny-Bo­cage. « C’est un airs­pee­der tout droit échap­pé de Star Wars. Mais uni­que­ment conçu avec du ma­té­riel de ré­cu­pé­ra­tion ! » , lâchent-ils.

Pistes de ré­flexion

« L’an­née pro­chaine notre at­ten­tion se por­te­ra sur l’em­prise du sta­tion­ne­ment sur la voie pu­blique et la fa­çon de se ré­ap­pro­prier cet es­pace » , ré­vèle Clé­men­tine Li­bois. « Nous in­vi­te­rons les vi­si­teurs à se sai­sir d’une place de par­king pour la trans­for­mer, du­rant une jour­née, en sa­lon, en bi­blio­thèque, en jar­din, etc. »

Pour ter­mi­ner, une consta­ta­tion : au­cun ex­po­sant n’a ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de par­ti­ci­per au vide-gre­niers « Tous­ki­roule propre » , com­po­sé de vieux vé­los, pa­ti­nettes, rol­lers, et équi­pe­ments.

L’Etape mo­di­fie donc sa for­mule en ou­vrant un dé­pôt-vente afin que les par­ti­ci­pants puissent re­mettre leurs ob­jets. L’Étape se char­geant de la vente.

La course de caisses à sa­von a rem­por­té, une fois de plus, un franc suc­cès po­pu­laire.

Des vé­hi­cules sans mo­teur, de fa­bri­ca­tion ar­ti­sa­nale.

« C’est un airs­pee­der tout droit échap­pé de Star Wars. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.