Un siècle fê­té

Le Voix - Le Bocage - - De La Vire Noireau -

Vire. Lun­di 25 sep­tembre, l’EPHAD (éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes) Sym­pho­nia a fê­té comme il se doit le cen­te­naire d’une de ses ré­si­dentes, Émi­lienne Soi­mier, en­tou­rée pour l’oc­ca­sion par sa fa­mille.

Elle a pas­sé toute sa vie à Vire. Émi­lienne, née le 25 sep­tembre 1917 à Isi­gny-sur-Mer, se ma­rie en 1942. Elle ob­tient son cer­ti­fi­cat d’étude pri­maire à 11 ans puis rentre à la mai­son de cou­ture Saint-Ni­co­las à Vire. En 1936 elle est em­bau­chée à la SGE, ce se­ra d’ailleurs la pre­mière femme à y tra­vailler, jus­qu’en 1976 après 40 ans de ser­vice. L’un des épi­sodes les plus mar­quants de sa vie res­te­ra l’exode, la dé­por­ta­tion de son ma­ri vers l’Al­le­magne (STO). Elle a au­jourd’hui deux pe­tits en­fants, Sté­phane et Isa­belle, et quatre ar­rière-pe­tits-en­fants : Bet­tie, Jor­dan, Flo­ran et Léa. À 16 h vint le mo­ment de souf­fler les bou­gies d’un suc­cu­lent gâ­teau tan­dis que l’au­di­toire en­tonne un vi­brant « Hap­py bir­th­day to you ». L’hé­roïne du jour, Émi­lienne, tout sou­rire au mi­lieu des siens, vit cet ins­tant avec in­ten­si­té.

Jean-Paul, le fils ; Isa­belle, la pe­tite fille ; Émi­lienne, l’hé­roïne du jour, et Sté­phane, le pe­tit-fils.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.