Et si vous of­friez un peu de votre temps ?

Ce jeu­di 28 sep­tembre, les membres des De­meures de Gas­ton de Ren­ty or­ga­nisent leur tout pre­mier fo­rum des bé­né­voles. Ob­jec­tifs : étof­fer leur pro­gramme d’ani­ma­tions et fa­vo­ri­ser la trans­mis­sion de sa­voir-faire.

Le Voix - Le Bocage - - De La Vire Noireau - Au­drey Che­val­lier Ehpad Les De­meures Gas­ton de Ren­ty, 2, rue du Gé­né­ral-de-Gaulle, au Bé­nyBo­cage. Fo­rum des bé­né­voles jeu­di 28 sep­tembre, de 14 h 30 à 17 h. Contact : 02 31 67 66 66 ou par mail à contact@gas­ton-de-ren­ty. com

Le Bé­ny-Bo­cage.

On a tous un ta­lent. Si, si, cher­chez bien. Cer­tains maî­trisent l’art du cro­chet, domptent avec brio leur gui­tare ou leur saxo­phone tan­dis que d’autres prennent plai­sir à rendre ser­vice, tout sim­ple­ment. Dans tous les cas, la mai­son de re­traite du Bé­nyBo­cage a be­soin de vous.

Une fois par se­maine, une fois par mois…

Ce jeu­di 28 sep­tembre, les membres des De­meures de Gas­ton de Ren­ty or­ga­nisent leur tout pre­mier fo­rum des bé­né­voles. Der­rière cette ini­tia­tive in­so­lite, un ob­jec­tif bien pré­cis : étof­fer leur pro­gramme d’ani­ma­tions. « On ouvre notre Ehpad (éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes, N.D.L.R.) » , ex­plique Ch­ris­tèle Mu­rer-Le La­mer, ani­ma­trice at­ta­chée à la vie so­ciale. « Le but n’est pas de me rem­pla­cer mais de pro­po­ser un pa­nel d’ac­ti­vi­tés mais aus­si de don­ner lieu à des échanges de sa­voir-faire. » Une fois par se­maine, une fois par mois ou une fois par an, en temps in­di­vi­duel ou col­lec­tif, les bé­né­voles sont libres d’of­frir un peu de leur temps, se­lon leurs pos­si­bi­li­tés. « On s’adapte aux ré­si­dents et aux bé­né­voles. Ce­la vien­drait en com­plé­ment de notre plan­ning d’ac­ti­vi­tés. » L’idée est aus­si d’ou­vrir le champ des pos­sibles en in­té­grant des per­sonnes qui n’ont pas for­cé­ment de proches au sein de l’éta­blis­se­ment.

« Ici, même si ça peut faire peur, c’est un lieu de vie. Être en mai­son de re­traite ne si­gni­fie pas être en re­trait » , in­siste-t-elle. Ré­gu­liè­re­ment, des bé­né­voles de la paroisse fa­vo­risent l’ex­pres­sion au­tour d’une par­tie de do­mi­nos ou du jour­nal.

Et pour­quoi pas ima­gi­ner des ado­les­cents pas­sant un mer­cre­di après-mi­di avec leurs

aînés ? « Le fo­rum est ou­vert à tous ; il per­met­tra d’échan­ger en­semble au­tour d’un ca­fé » , as­sure l’ani­ma­trice, qui ima­gine dé­jà des ac­ti­vi­tés col­lage, pein­ture ou en­core créa­tion de jeux. « Nous avons aus­si be­soin de bé­né­voles tout sim­ple­ment pour nous ac­com­pa­gner lors de sor­ties » , sait Ch­ris­tèle Mu- rer-Le La­mer qui rêve d’après­mi­di au via­duc de la Sou­leuvre ou à la mer. « Au mar­ché bio, au Scrip­to­rial d’Avranches ou tout sim­ple­ment dans les bou­tiques, nous de­vons être au moins un pour quatre ré­si­dents, sui­vant la mo­bi­li­té. »

Pour re­joindre l’équipe, pas de qua­li­fi­ca­tion ou d’ex­pé­rience né­ces­saire : « juste une en­vie de par­ta­ger des choses, dans le res­pect et la bonne hu­meur » .

L’Ehpad Les De­meures de Gas­ton de Ren­ty ac­cueille 33 ré­si­dents, des per­sonnes en perte d’au­to­no­mie, iso­lées ou souf­frant de troubles ap­pa­ren­tés à Alz­hei­mer. Ou­vert en 1989, l’éta­blis­se­ment pri­vé est di­ri­gé par Vir­gi­nie Gau­guet et compte quatre soi­gnants, deux aides-soi­gnants et deux agents de ser­vice hô­te­lier.

« Juste une en­vie de par­ta­ger »

Avec ses lu­nettes, Ch­ris­tèle Mu­rer-Le La­mer, ani­ma­trice at­ta­chée à la vie so­ciale, en­tou­rée de membres du per­son­nel de l’Ehpad Les De­meures de Gas­ton de Ren­ty et de quelques-uns des 33 ré­si­dents.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.