Ve­nez dé­cou­vrir les bien­faits des plantes sau­vages

Le Voix - Le Bocage - - De La Vire Noireau - Dé­cou­verte de l’her­bo­ris­te­rie sous formes pra­tique et ga­lé­nique. Ta­rifs : 275 € pour le pre­mier ni­veau et 205 € pour le deuxième. Ins­crip­tions par té­lé­phone au 06 11 17 45 24 ou par mail à chan­tier­sen­cour@live.fr

Saint-Pierre- Tar­ren­taine.

Dans le cadre des ac­ti­vi­tés de l’as­so­cia­tion Chan­tiers en Cour, si­tuée à Ar­clais, à Saint-Pierre-Ta­ren­taine, une nou­velle an­née au­tour de la dé­cou­verte des plantes et de la pra­tique de l’her­bo­ris­te­rie chez soi va dé­mar­rer dé­but oc­tobre.

Soi­gnez les bo­bos du quo­ti­dien

Après un pre­mier suc­cès lors de la sai­son 2016-2017, la for­ma­tion à l’an­née est re­con­duite pour une nou­velle ses­sion se dé­rou­lant tous les pre­miers et deuxièmes lun­dis de chaque mois, de 19 h à 21 h, dans les lo­caux de l’as­so­cia­tion. Deux in­ter­ve­nantes, Ed­wige Fal­guières et Sté­pha­nie De­meure, pro­fes­sion­nelles du sec­teur, pré­sen­te­ront la dé­cou­verte de l’her­bo­ris­te­rie sous formes pra­tique et ga­lé­nique. De la trans­for­ma­tion des plantes pour en faire des baumes, ti­sanes ou vi­naigres mé­di­ci­naux au tra­vail sur l’ali­men­ta­tion de base et de fa­çon saine, en pas­sant par l’ap­pren­tis­sage de la cui­sine des plantes sau­vages no­tam­ment les or­ties, le su­reau et leurs bien­faits ne se­ra plus un se­cret pour les in­té­res­sés.

Sans ou­blier l’ac­qui­si­tion de connais­sances pour soi­gner les bo­bos du quo­ti­dien et re­trou­ver les va­leurs an­ces­trales.

La for­ma­tion an­nuelle se fait en deux ni­veaux 1 et 2, le se­cond ni­veau étant la suite du pre­mier. La sai­son der­nière a re­cueilli une di­zaine de par­ti­ci­pants, en sa­chant que la li­mite des places est de 12.

Un nou­veau stage

Est éga­le­ment pro­po­sé le stage de la Tous­saint, du 29 oc­tobre au 1er no­vembre in­clus, une nou­veau­té. Au pro­gramme, une ba­lade bo­ta­nique, la dé­cou­verte des dif­fé­rentes formes ga­lé­niques, ap­proche de l’her­bo­ris­te­rie et ses pra­tiques, s’ini­tier à une ali­men­ta­tion faite de cui­sine sau­vage. « On peut faire des choses en fonc­tion des sai­sons. En au­tomne, on tra­vaille da­van­tage avec en autres de ra­cines de gui­mauve, en hi­ver es­sen­tiel­le­ment sur les ra­cines, au prin­temps avec les bour­geons, les feuilles. Et en été, les fleurs et les fruits sont ar­ri­vés » , re­latent les in­ter­ve­nantes. Et com­bien de plantes existe-t-il ? « Des mil­liards de plantes qui évo­luent. C’est un per­pé­tuel chan­ge­ment. Des plantes qui s’adaptent au mi­lieu dans le­quel elles vivent et n’ont pas les mêmes ver­tus en fonc­tion des sai­sons. » Le stage et les for­ma­tions sont un par­tage de trans­mis­sion du res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment et en­vers tout pu­blic avec tou­jours 13 ânes qui par­ti­cipent à la vie du lieu.

Les in­ter­ve­nantes et membres de l’as­so­cia­tion, Ed­wige Fal­guières et Sté­pha­nie De­meure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.