Pri­son ferme pour le gar­dien de la dé­chet­te­rie ac­cro à l’hé­roïne

Le Voix - Le Bocage - - Faits Divers - BM (Press­Pep­per)

Vire. Un Vi­rois de 36 ans a été condam­né mer­cre­di par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen (Cal­va­dos) à deux mois de pri­son, pour usage de stu­pé­fiants. Le gar­dien de dé­chet­te­rie avait été iden­ti­fié il y a deux ans, alors que son dea­ler était pla­cé sur écoute té­lé­pho­nique.

De­bout dans le box, Au­ré­lien Brouard ne s’en cache pas : oui, il consomme de l’hé­roïne mais aus­si du can­na­bis « de­puis que j’ai 15 ans » , lâche le pré­ve­nu. LSD, co­caïne, MDMA… L’agent ter­ri­to­rial a tout es­sayé, ou presque. « La pro­blé­ma- tique des stu­pé­fiants re­vient sou­vent sur votre ca­sier » , constate le pré­sident du tri­bu­nal. L’in­té­res­sé hoche la tête. Il confirme ache­ter « deux ou trois grammes d’hé­ro » de ma­nière oc­ca­sion­nelle.

La tête col­lée à la vitre du box, le tren­te­naire, qui purge ac­tuel­le­ment une peine d’un an de pri­son pour une autre af­faire de stu­pé­fiants, semble dis­tant, presque amorphe. In­ter­ro­gé sur ses in­ten­tions de ré­in­ser­tion après sa sor­tie de dé­ten­tion, Au­ré­lien Brouard en­vi­sage de ré­cu­pé­rer son poste à la dé­chet­te­rie, « tant qu’à faire » .

Seule­ment, le pré­ve­nu doit com­po­ser avec « un par­cours pé­nal ex­trê­me­ment char­gé » , pré­cise le pro­cu­reur de la ré­pu­blique. Ha­bi­tué des pré­toires, l’agent ter­ri­to­rial a été condam­né il y a seule­ment deux mois, pour avoir four­ni du can­na­bis à des ly­céens qu’il ac­cueillait chez lui. Et pas seule­ment.

Le tren­te­naire par­ta­geait aus­si avec ses in­vi­tés les ca­chets de Par­ki­nane pres­crits pour ses troubles bi­po­laires. « J’en pro­pose trois, ils en prennent sept. C’est pas ma faute s’ils ont des pro­blèmes après » , se dé­fend, mal­adroi­te­ment, l’in­té­res­sé.

Pour le pro­cu­reur, les pro­pos de l’agent sont « édi­fiants » . Le ma­gis­trat lui re­proche de ne rien faire pour s’en sor­tir. « La drogue est un pal­lia­tif à son en­nui » , constate le re­pré­sen­tant du par­quet. Condam­né, l’agent ter­ri­to­rial est main­te­nu en dé­ten­tion, avec deux mois de pri­son sup­plé­men­taires à pur­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.