5 QUES­TIONS À STé­PHA­NIE LE MAR­CHAND SUR LA SAI­SON DU ZOO

Le Voix - Le Bocage - - Aunay - Villers -

Cette sai­son, les loups arc­tiques ont fait leur ap­pa­ri­tion dans le cadre de la nou­velle zone Terre de Glace. Di­manche 5 no­vembre, les portes du Zoo se sont re­fer­mées après avoir ac­cueilli ces der­niers vi­si­teurs de la sai­son. Le temps est ve­nu pour les ani­maux du zoo de pro­fi­ter d’une trêve qui du­re­ra jus­qu’en fé­vrier, mais pas pour l’équipe qui a en­core du tra­vail. Sté­pha­nie Le Mar­chand dresse le bi­lan de cette an­née et dé­voile ce qui de­vrait at­tendre les ha­bi­tués du zoo à la re­prise.

Com­ment s’est dé­rou­lée cette sai­son ?

« Elle s’est bien pas­sée. En termes de chiffres on est sur les mêmes bases que l’an­née der­nière. On a eu une ex­cel­lente avant-sai­son et une ex­cel­lente ar­rière-sai­son, mais la mé­téo hu­mide du mois de juillet a un peu bais­sé la fré­quen­ta­tion. »

2. Cette an­née vous avez or­ga­ni­sé un évé­ne­ment par­ti­cu­lier, les 40 ans du zoo. Com­ment c’est pas­sé la pré­pa­ra­tion ?

« Ça a de­man­dé beau­coup de tra­vail en amont mais on est ha­bi­tué aux évé­ne­ments, c’est un peu de­ve­nu notre marque de fa­brique no­tam­ment avec les Noc­turnes, donc on a pu pro­fi­ter de la fête aus­si. »

Jus­te­ment, pour les Noc­turnes vous avez pro­po­sé une nou­velle for­mule, avec des spec­tacles iti­né­rants, cette nou­velle for­mule a bien mar­ché ?

« Elle a beau­coup plus puis­qu’on a ac­cueilli près de 4 000 per­sonnes, ce qui est un re­cord toutes édi­tions confon­dues. C’est vrai­ment de­ve­nu un évé­ne­ment connu au-de­là des fron­tières de la Nor­man­die et qui com­mence à avoir ses ha­bi­tués, qui ne se rendent au zoo que pour les Noc­turnes. »

Le Zoo ferme ses portes jus­qu’au 18 fé­vrier 2018, à quoi sert cette trêve ?

« C’est pour nous le mo­ment de re­faire des tra­vaux d’amé­na­ge­ment, mais c’est éga­le­ment la pé­riode de trans­fert, avec de nou­veaux ani­maux qui ar­rivent et d’autres qui partent dans d’autres zoos pour as­su­rer la sur­vie des es­pèces. On en pro­fite aus­si pour pré­pa­rer la sai­son à ve­nir, no­tam­ment en ce qui concerne la pré­pa­ra­tion des évé­ne­ments. On se re­met en ques­tion chaque an­née et on es­saie d’avoir de nou­velles idées, ou de les ra­fraî­chir comme on l’a fait cette an­née avec les Noc­turnes. Il y a tou­jours des choses à faire. »

Vous al­lez conti­nuer à dé­ve­lop­per la nou­veau­té de la sai­son der­nière, Terre de Glace ?

« Oui, c’est un gros pro­jet qui de­vrait cou­rir au moins sur toute l’an­née 2018, voir jus­qu’en 2019. On a ou­vert une toute nou­velle par­tie du zoo donc ça nous de­mande du temps pour faire les al­lées, pré­pa­rer les en­clos et bien sûr ac­cueillir les nou­veaux ani­maux. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.