5,4 mil­lions d’eu­ros pour sé­cu­ri­ser la route entre Saint-Ca­lais et Le Mans

L'Echo Sarthois - - Vie régionale -

Le pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal, Do­mi­nique Le Mè­ner, a an­non­cé un pro­jet d’amé­na­ge­ment d’une par­tie de la RD 357, re­liant Le Mans à Saint-Ca­lais.

La sé­cu­ri­sa­tion d’une por­tion de la RD 357, les ri­ve­rains l’at­ten­daient de­puis bien­tôt 30 ans ! Ce pro­jet d’amé­na­ge­ment sur l’axe né­vral­gique al­lant de SaintCa­lais, rond-point Au­vours, Le Mans-Est vient d’être en­fin ac­té par le dé­par­te­ment. « Le coût est de 5,4 mil­lions d’eu­ros. Le Con­seil ré­gio­nal du Paysde- la- Loire s’est en­ga­gé à hau­teur de 50 %. Sans leur sou­tien, le pro­jet se­rait sans doute res­té en at­tente » a an­non­cé sans dé­tour, Do­mi­nique Le Mè­ner, le pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal.

En avril 2016, un groupe d’usa­gers avait ma­ni­fes­té, ré­cla­mant des amé­na­ge­ments.

Une route ac­ci­den­to­gène

Pour flui­di­fier le tra­fic, deux cré­neaux de dé­pas­se­ments sur route ver­ront le jour à proxi­mi­té de l’en­trée de com­munes. Pour l’ins­tant, leurs em­pla­ce­ments ne sont pas tout à fait dé­ter­mi­nés.

Tous es­pèrent voir les tra­vaux dé­bu­ter pro­chai­ne­ment.

Cette voie ac­ci­den­to­gène, très pra­ti­quée en par­ti­cu­lier par les poids-lourds, est la seule de la Sarthe à ne pas être dou­blée par une au­to­route. D’où son flux routier qua­si in­in­ter­rom­pu à toute heure du jour.

Ac­ci­dents en hausse En 2016, le nombre d’ac­ci- dents et de tués a aug­men­té en Sarthe, après une amé­lio­ra­tion en 2015 (166 ac­ci­dents et 30 tués avaient été comp­tés contre 179 et 35 l’an­née sui­vante).

Entre le 1er jan­vier 2017 et le 12 fé­vrier, la Sarthe compte dé­jà 6 morts, 81 bles­sés pour 62 ac­ci­dents.

Le nombre de bles­sés dé­passe dé­jà lar­ge­ment ce­lui de l’an pas­sé (34).

L’ob­jec­tif na­tio­nal est de pas­ser sous le seuil des 2 000 tués en France d’ici 2020. Sou­tien des ini­tia­tives lo­cales

S’ins­cri­vant dans cette dé­marche, un nou­vel ap­pel à pro­jets est ou­vert pour l’an­née 2017 dans le cadre du Plan Dé­par­te­men­tal d’Ac­tion de Sé­cu­ri­té Rou­tière.

« L’ob­jec­tif est pour l’État de sou­te­nir les ini­tia­tives des ac­teurs lo­caux et des as­so­cia­tions pour lut­ter ef­fi­ca­ce­ment contre l’in­sé­cu­ri­té rou­tière » , in­dique la pré­fec­ture sur son site of­fi­ciel.

Les ac­tions pro­po­sées doivent s’ins­crire dans le cadre des en-

jeux iden­ti­fiés dans le Do­cu­ment Gé­né­ral d’Orien­ta­tion pour la sé­cu­ri­té rou­tière 2013-2017 : l’al­cool et les conduites ad­dic­tives, les deux-roues mo­to­ri­sés, la vi­tesse, les jeunes, les usa­gers fra­giles : pié­tons, cy­clistes, se­niors, les ré­frac­taires.

Ces ac­tions doivent éga­le­ment te­nir compte des ré­sul­tats de l’ac­ci­den­ta­li­té 2016. Par­mi les en­jeux ma­jo­ri­tai­re­ment iden­ti­fiés : al­cool et conduites ad­dic­tives, vi­tesse, dis­trac­teurs, deux-roues mo­to­ri­sés.

Comment can­di­da­ter ?

Cet ap­pel à pro­jet s’adresse à l’en­semble des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, des or­ga­nismes pu­blics ou se­mi- pu­blics, des as­so­cia­tions des éta­blis­se­ments sco­laires, mais éga­le­ment aux ac­teurs pri­vés.

Les dos­siers de de­mande de sub­ven­tion sont à trans­mettre avant le 3 mars 2017

- Par cour­rier à l’adresse sui­vante : DDT72/MSTC/CSR 19 bou­le­vard Paix­hans – CS 10013 72042 LE MANS ce­dex 9 - Ou par voie élec­tro­nique à l’adresse sui­vante : ddt-mstccsr@sarthe.gouv.fr

Les for­mu­laires né­ces­saires et des ren­sei­gne­ments com­plé­men­taires sont dis­po­nibles sur le site de la pré­fec­ture de la Sarthe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.