Le fre­lon asia­tique re­vient en force

L'Echo Sarthois - - Saint-calais -

Mi­chel Plut, api­cul­teur pas­sion­né qui sou­haite aler­ter la po­pu­la­tion sur le fre­lon asia­tique :

« De­puis plus de dix ans cet in­secte au­ra co­lo­ni­sé toute la France. Grand consom­ma­teur d’in­sectes pol­li­ni­sa­teurs, il s’attaque aux ruches et aux abeilles. Dès jan­vier, les reines font des ap­pa­ri­tions près de nos ha­bi­ta­tions pour trou­ver de la nour­ri­ture. Une fois que le nid pri­maire au­ra at­teint la taille d’un bal­lon de hand­ball, les fon­da­trices s’en­vo­le­ront avec leurs jeunes ou­vrières pour s’ins­tal­ler à la cime d’un arbre si­tué jus­qu’à 30 mètres de hau­teur. Voir le nid est une chose mais le dé­truire est une autre paire de manches. À la fin de l’été il peut re­grou­per plus de 500 reines. Elles re­cherchent les élé­ments vi­taux et pour se re­pro­duire elles se dé­placent sur un rayon de 100 à 150 mètres, voire plus. Le pié­geage doit donc être me­né par­tout où les condi­tions sont réunies no­tam­ment dans les en­vi­rons des vieux nids. Nous pou­vons tous pié­ger avec une simple bou­teille en plas­tique. Per­cez trois trous d’un cen­ti­mètre de dia­mètre au-des­sus de la moi­tié de la bou­teille avec la pointe rou­gie. Met­tez du si­rop mé­lan­gé à du vin blanc. Lais­sez le bou­chon sur la bou­teille et sus­pen­dez-la dans votre jar­din. Re­nou­ve­lez tous les 15 jours. Le pié­geage est une af­faire d’ap­pré­cia­tion. Tant que vous ne voyez pas de fre­lons, il vaut mieux évi­ter d’en ins­tal­ler. Les ap­pâts que vous met­tez sont faits pour at­ti­rer les fre­lons » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.