Grève des in­fir­mières anes­thé­sistes

L'Echo Sarthois - - Mamers -

Dans le cadre du mou­ve­ment de grève na­tio­nal dont le pré­avis a dé­bu­té le 9 mars jus­qu’au 16 mars 2017, la CGT sou­haite in­for­mer la po­pu­la­tion sur les rai­sons du mé­con­ten­te­ment des in­fir­mières.

Au chic (centre hos­pi­ta­lier in­ter­com­mu­nal) Alen­çon-Ma­mers, les in­fir­miers-anes­thé­sistes ont dé­ci­dé de dé­brayer une heure le ma­tin à par­tir du 14 mars pen- dant trois jours.

« En ef­fet, après avoir tra­vaillé pen­dant près de deux ans sur notre nou­veau dé­cret pour que nos mis­sions quo­ti­diennes soit re­con­nues (au­to­no­mie mé­di­ca­le­ment su­per­vi­sée), nous avons ac­cep­té de nou­velles mis­sions comme les trans­ferts in­ter-hos­pi­ta­liers de pa­tients « lourds » per­met­tant de li­bé­rer du temps mé­di­cal et de réa­li­ser de subs- tan­tielles éco­no­mies. »

Au­jourd’hui, les in­fir­mier­s­anes­thé­sistes es­timent qu’ils sont « vic­times d’une dis­cri­mi­na­tion sa­la­riale non seule­ment par rap­port à leur ni­veau de for­ma­tion, leur de­gré d’au­to­no­mie mais aus­si par rap­port aux autres corps de la fonc­tion pu­blique » .

« La pu­bli­ca­tion ré­cente d’une or­don­nance per­met- tant un exer­cice par­tiel de notre pro­fes­sion aux dé­ten­teurs de di­plômes in­fé­rieurs de l’UE non re­con­nus dans notre pays est vé­cue comme une nou­velle pro­vo­ca­tion. »

« Nous ne pou­vons pas ac­cep­ter une dé­qua­li­fi­ca­tion de l’anes­thé­sie met­tant en pé­ril la sé­cu­ri­té ain­si que la qua­li­té des soins au­près de nos pa­tients. »

Le club Gé­né­ra­tions mou­ve­ment du Saos­nois, pré­si­dé par Jean Ti­son, a par­ti­ci­pé mar­di der­nier, au tour­noi dé­par­te­men­tal du jeu Ques­tions pour un après-mi­di, or­ga­ni­sé par la Fé­dé­ra­tion dé­par­te­men­tale Gé­né­ra­tions mou­ve­ment.

Le club de Sa­vi­gné-l’Evêque a ac­cueilli 220 adhé­rents de di­vers can­tons ré­par­tis sur 55 clubs. Par tables, ré­par­tis par groupes de quatre les re­pré­sen­tants de chaque club ont dû se creu­ser les mé­ninges pour ré­pondre à 40 ques­tions très di­ver­si­fiées de cul­ture gé­né­rale ; his­toire, géo­gra­phie, na­ture, or­tho­graphe, gas­tro­no­mie… Sous les ap­plau­dis­se­ments de la salle les membres du club du Saos­nois ont rem­por­té la 5e place en ré­pon­dant à 30 ques­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.