Après le cam­brio­lage, les Res­tos du coeur conti­nuent la dis­tri­bu­tion

L'Echo Sarthois - - Mamers -

Sou­la­gés, les Res­tos du coeur ont pu dis­tri­buer leur col­lecte et mal­gré le cam­brio­lage tout le monde a pu re­par­tir avec des pro­vi­sions.

Jeu­di der­nier au re­lais des Res­tos du coeur de Ma­mers, l’in­quié­tude s’est lue sur les vi­sages. Les bé­né­voles et les bé­né­fi­ciaires en­core sous le choc du cam­brio­lage se sont ef­for­cés de se re­don­ner le sou­rire en s’échan­geant des pe­tits mots de ré­con­fort.

« Quand j’ai ap­pris la nou­velle, j’ai été cho­qué. Je trouve ça hon­teux de s’en prendre à une as­so­cia­tion qui aide les plus dé­mu­nis » confie une mère de fa­mille ve­nant rem­plir son pa­nier. « Je suis très re­con­nais­sant en­vers les Res­tos du coeur, grâce à eux je peux nour­rir ma fa­mille conve­na­ble­ment. C’est im­pen­sable que quel­qu’un puisse faire ça », ex­plique un des bé­né­fi­ciaires. « Je les re­mer­cie en­core une fois d’être là pour nous. Il ne faut pas bais­ser les bras, ils nous ap­portent beau­coup de ré­con­fort ».

Chaque fa­mille a pu rem­plir son sac de nour­ri­tures et autres ob­jets. « Nous avons de la chance, au­jourd’hui nous avons une belle ré­colte de fruits et lé­gumes frais » in­dique un bé­né­vole. « En plus des com­merces ha­bi­tuels nous avons re­çu de l’aide de la part des an­tennes de SaintLan­gis et du Mans » ex­plique la di­rec­trice du re­lais Ma­rie Odile Evrard « les fa­milles partent peut être même avec un peu plus que d’ha­bi­tude » .

Au ni­veau des ali­ments frais il n’y a pas eu de manque mais cer­tains bé­né­voles s’in­quiètent sur le long terme. « Nous avons per­du beau­coup de conserves, vê­te­ments, chaus­sures, et autres ob­jets. Ce se­ra quand les fa­milles vou­dront des vê­te­ments cet hi­ver que nous res­sen­ti­rons le manque » .

Mais pour l’heure, au­cunes nou­velles des cam­brio­leurs et des ob­jets vo­lés. Les bé­né­voles es­pèrent que la sé­cu­ri­té se­ra ren­for­cée, « mais ce n’est pas du res­sort de l’as­so­cia­tion, le bâ- ti­ment est à la mu­ni­ci­pa­li­té et les do­ta­tions que nous re­ce­vons sont ex­clu­si­ve­ment pour les dis­tri­bu­tions » ex­plique l’un d’entre eux.

Clé­mence Bois­sard

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.