Le Tertre : nou­veaux di­rec­teur et bâ­ti­ments

L'Echo Sarthois - - La ferté-bernard -

Ma­rie-Claire Gou­geon par­tie en re­traite, c’est un nou­veau di­rec­teur, Sté­phane Cousin, qui lui suc­cède à la tête du ly­cée pro­fes­sion­nel agri­cole du Tertre. Son nom est ho­mo­nyme de ce­lui du pré­sident de l’OGEC qui su­per­vise l’éta­blis­se­ment, mais il n’y a au­cun lien de pa­ren­té.

À 48 ans, Sté­phane Cousin ar­rive à la tête d’un éta­blis­se­ment en pleine re­struc­tu­ra­tion. Un bâ­ti­ment nou­veau est en phase de fi­ni­tions. Son inau­gu­ra­tion est pré­vue le 8 fé­vrier. L’an­cien bâ­ti­ment voit plein de ré­no­va­tions. C’est donc en­tou­rée d’ou­vriers du bâ­ti­ment que s’ef­fec­tue cette ren­trée.

« Je viens de Ma­che­coul, ra­conte le nou­veau di­rec­teur. J’y exer­çais comme di­rec­teur ad­joint dans un ly­cée si­mi­laire à ce­lui où j’ar­rive. Au­pa­ra­vant j’étais en­sei­gnant. Je connais bien le monde de l’en­tre­prise car j’y ai tra­vaillé en dé­but de car­rière. C’est un avan­tage quand on di­rige un ly­cée pro­fes­sion­nel » .

Sté­phane Cousin est à La Fer- té-Ber­nard par choix. C’est un Sar­thois né au Mans ; sa fa­mille est aux en­vi­rons. « La ré­gion fer­toise me plaît beau­coup, confie- t- il. C’est agréable, la ville est mi­gnonne et les ha­bi­tants, d’abord agréable. Nor­ma­le­ment, je suis là pour res­ter long­temps » .

Pro­jets

Il ar­rive plein de pro­jets : « D’abord ac­com­pa­gner la re­struc­tu­ra­tion des bâ­ti­ments. Et puis rendre l’image du ly­cée plus po­si­tive, à la fois avec un équi­pe­ment plus mo­derne et une com­mu­ni­ca­tion plus ef­fi­cace. Je vou­drais faire la preuve que la fi­lière pro­fes­sion­nelle est une voie d’ex­cel­lence. Jus­qu’à pré­sent on a été très bon avec des élèves en échec sco­laire, je vou­drais y ajou­ter des élèves ré­so­lus à en­trer en ly­cée pro pour me­ner en­suite une belle car­rière avec grande réus­site. L’ave­nir s’ouvre à ces deux ca­té­go­ries avec comme for­ma­tion des pro­jets in­no­vants au ly­cée » .

L’ou­ver­ture à l’in­ter­na­tio­nal est une piste. Sté­phane Cousin est sé­duit par toute une pro­mo de ter­mi­nales qui part de­puis des an­nées pour un long stage à Malte. « Pour­quoi ne pas di­ver­si­fier, voir d’autres pays » songe-t-il. « Au fi­nal, l’ob­jec­tif est la réus­site » .

Quels chan­ge­ments ver­ra-ton dans le ly­cée quand tous les tra­vaux se­ront ter­mi­nés ? « Eh bien, se ré­jouit le nou­veau di­rec­teur, on au­ra un es­pace convi­vial pour les jeunes avec une grande ver­rière, un pôle ad­mi­nis­tra­tif et de di­rec­tion flam­bant neuf, tout comme la salle des pro­fes­seurs, Un grand pla­teau pro­fes­sion­nel, une cui­sine pé­da­go­gique, un ate­lier d’arts, un ap­par­te­ment thé­ra­peu­tique. Sans ou­blier l’ou­ver­ture d’un ma­ga­sin d’ap­pli­ca­tion » .

Le ly­cée vient aus­si d’ache­ter la mai­son en contre­bas qui le jouxte : « C’était une op­por­tu­ni­té. On étu­die ce qu’on pour­ra en faire » confie le di­rec­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.