Du chan­ge­ment à l’école de mu­sique : ta­rifs en baisse et… en hausse

L'Echo Sarthois - - Mamers marolles-les-braults -

Avec le re­grou­pe­ment des trois com­mu­nau­tés de com­munes (Maine 301, Pays Ma­rol­lais et le Saos­nois), une har­mo­ni­sa­tion des ta­rifs de l’école de mu­sique était iné­luc­table. Réunis au mois de juin, les dé­lé­gués com­mu­nau­taires ont vo­té de nou­veaux ta­rifs.

Prix à la baisse

Phi­lippe Ri­chard, vice-président com­mu­nau­taire en charge des af­faires cultu­relles, ap­porte des pré­ci­sions : « Suite à cette fu­sion des com­mu­nau­tés de com­munes, nous avons été ame­nés à une har­mo­ni­sa­tion des prix vers le bas. »

L’élu pour­suit : « Les ta­rifs ont été cal­cu­lés de fa­çon à in­ci­ter les élèves à la par­ti­ci­pa­tion à des ate­liers col­lec­tifs. Des ta­rifs re­vus lors d’un conseil com­mu­nau­taire en juin et qui, pen­dant la pé­riode es­ti­vale, ont fait l’ob­jet de cri­tiques avec le col­por­tage de fausses in­for­ma­tions, no­tam­ment sur les cours par­ti­cu­liers. »

« Mais il faut sa­voir que l’école pu­blique de mu­sique n’a pas vo­ca­tion à don­ner des cours par­ti­cu­liers. »

Prix à la hausse

Mal­gré tout, ceux qui sou­haitent conti­nuer à suivre des cours par­ti­cu­liers, et ils en ont le droit, paie­ront plus cher : 500 € l’an­née. « Et en­core, re­lève Phi­lippe Ri­chard, cette somme ne couvre pas les frais réels. »

Le vice-président de la CDC in­siste : « Notre école, qui est pu­blique, n’a pas vo­ca­tion à don­ner des cours par­ti­cu­liers. »

Une pa­rade

Les « élèves » qui suivent des cours par­ti­cu­liers peuvent voir le prix de l’an­née baisse, à une seule condi­tion : qu’ils « par­ti­cipent à la vie de l’école de mu­sique en in­té­grant les cours col­lec­tifs » . L’an­née leur re­vien­dra à 180 €.

Par ailleurs, le quo­tient fa­mi- lial étant pris en compte dans les an­ciennes CDC de Bon­né­table et Marolles-les-Braults, l’école de mu­sique de Ma­mers a dû s’ali­gner. « Des ta­rifs adultes et en­fants sont dé­sor­mais ap­pli­cables au re­gard du quo­tient fa­mi­lial pou­vant en­traî­ner des ré­duc­tions de 25 à 50 %. »

A.E.H. Ren­sei­gne­ments : 02 43 97 74 70.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.