Une quin­zaine de « Nuit de­bout » de­vant So­co­pa

L'Echo Sarthois - - Vie régionale -

À l’ap­pel de l’as­so­cia­tion 269Life, une quin­zaine de per­sonnes est ve­nue veiller, de 18 h à 5 h, dans la nuit de mar­di à mer­cre­di, de­vant la So­co­pa viandes de Cher­ré. Leur vo­lon­té : l’abo­li­tion to­tale des abat­toirs.

Leur mes­sage est clair : ils veulent l’abo­li­tion to­tale des abat­toirs. Plus per­sonne ne mange de viande. Une vi­sion pour le moins uto­pique que quinze per­sonnes ont pour­tant ten­té de di­vul­guer, mar­di soir, en or­ga­ni­sant une veillée de­vant l’en­tre­prise de viandes So­co­pa, à Cher­ré.

So­phie Brière est res­pon­sable de l’évé­ne­ment en Sarthe. Mais elle n’est pas dupe. « Oui c’est uto­pique mais j’ai en­vie d’y croire parce que pour moi, c’est in­con­ce­vable de tuer un ani­mal. Quand je vais au su­per­mar­ché, ce n’est pas de la viande que je vois sur les étals, je vois le veau, le co­chon. »

« Un gros abat­toir, bien pla­cé »

Au to­tal, 65 sites ont été oc­cu­pés, pa­ci­fi­que­ment, dont ce­lui de Cher­ré. So­phie Brière, ori­gi­naire de La Fer­té-Ber­nard, au­jourd’hui ex­pa­triée au Mans, suit 269Life li­bé­ra­tion ani­male, l’as­so­cia­tion or­ga­ni­sa­trice du mou­ve­ment in­ter­na­tio­nal « Nuits de­bout de­vant les abat­toirs » .

« Je dé­fends la cause ani­male de­puis tou­jours de par mon ali­men­ta­tion. Ce­la fait un mo­ment que je me dis que j’ai­me­rais pas­ser à

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.