Coup de gueule de Jean-Pierre Vo­gel

L'Echo Sarthois - - Bonnétable -

Le maire re­grette que ce ne soit pas le gi­ra­toire de la route de Briosnes-les-Sables qui soit réa­li­sé en pre­mier. La faute, se­lon lui, à une seule fa­mille.

« Nous avions ini­tia­le­ment pré­vu de réa­li­ser un gi­ra­toire à l’in­ter­sec­tion de la route dé­par­te­men­tale 301 à celle qui mène à Briosne-les-Sables, qui est beau­coup plus dan­ge­reuse que celle de Ma­rolles-les-Braults. Mais le pro­jet est blo­qué à cause d’une seule fa­mille car le Dé­par­te­ment ne dis­pose pas de la maî­trise fon­cière sur un ter­rain. »

Jean-Pierre Vo­gel, sé­na­teur maire de Bon­né­table, est en co­lère. Et veut le faire sa­voir. Si le rond-point de la route de

Briosnes ne peut être réa­li­sé, ce se­rait la faute à 1500 m2 maxi­mum.

« Le risque, dans deux ou trois mois, c’est qu’un ac­ci­dent se pro­duise à ce car­re­four. La po­pu­la­tion se­ra mé­con­tente et nous le fe­ra sa­voir parce que tout le monde sait que c’est le plus dan­ge­reux ! »

Une pro­cé­dure d’ex­pro­pria­tion a été lan­cée à l’in­ten­tion de la­dite fa­mille. « Mais ce se­ra beau­coup plus long. »

Fré­dé­ric Beau­chef, pré­sident de la com-

mis­sion routes au Dé­par­te­ment, de pré­ci­ser : « La sé­cu­ri­sa­tion de la RD 301 à Bon­né­table a tou­jours été une prio­ri­té pour nous. Plu­tôt que ne rien faire en at­ten­dant l’ex­pro­pria­tion, nous avons pré­fé­ré lan­cer le chan­tier de ce gi­ra­toire. Qui entre dans le bud­get des opé­ra­tions de sé­cu­ri­té. Mais si les ri­ve­rains sou­haitent stop­per la pro­cé­dure d’ex­pro­pria­tion et pas­ser à une vente à l’amiable, nous lan­ce­rons tout de suite le chan­tier du deuxième gi­ra­toire. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.