Il était un homme simple et bon

Les Alpes Mancelles - - Sillé-le-guillaume Et Ses Alentours -

An­dré Co­to est né le 9 juin 1949 à Mi­gennes, dans l’Yonne. Il ren­contre Chan­tal à la fin des an­nées 90, et l’ac­com­pagne en 2005 dans la Sarthe, à Mont Saint Jean. C’est un nou­veau dé­part pour eux, du tra­vail, une mai­son, et sur­tout, pour An­dré, la vie de vil­lage, là où on part ache­ter le pain à 50 mètres, et d’où on ne re­vient que deux heures après… On a ren­con­tré des voi­sins, des co­pains, des amis, on a par­lé, on a bu un ca­fé… C’est cette vie vil­la­geoise qu’aime par-des­sus tout An­dré. Il est pas­sion­né par la pé­tanque, et de­vien­dra Pré­sident du club de boules du vil­lage. Il est très ha­bile de ses mains, et a le don du bri­co­lage. Il aime aus­si jar­di­ner et plan­ter ses lé­gumes en dis­cu­tant avec les voi­sins.

Il nous a quit­tés le 4 août. Il va lais­ser à Mont Saint Jean le sou­ve­nir una­nime d’un homme doux, char­mant, dis­cret. Un homme spon­ta­né qui ap­pré­ciait la vie et ai­mait le vil­lage. Sa pro­fonde gen­tillesse est re­con­nue par tous.

« Je ne peux pas m’y faire de pen­ser que je ne ver­rais plus Dé­dé, non je ne peux pas… », a dit un de ses amis très ému.

À sa ma­man, à Chan­tal sa com­pagne, à sa fille et à ses deux pe­tits-en­fants, aux en­fants et pe­tits-en­fants de Chan­tal, qui étaient comme il le di­sait lui-même « (ses) en­fants de coeur », à toute sa fa­mille, Les Alpes Man­celles pré­sentent leurs condo­léances at­tris­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.