Res­pect pour les bé­né­voles SVP

Les Alpes Mancelles - - Beaumont-sur-sarthe Et Ses Alentours -

« Le bé­né­vo­lat, c’est de l’or bé­ni pour la vie du club. Sans bé­né­voles, le Beau­mont Sports ath­lé­tiques (BSA) ne pour­rait être aus­si struc­tu­ré et ef­fi­cace. Si nous comp­tions les heures ef­fec­tuées par les bé­né­voles, cela fe­rait 15 500 heures de tra­vail, soit 7 sa­la­riés à temps plein sur une seule sai­son », dé­clare Franck Plouse, pré­sident du

BSA. Et de conti­nuer : « Des joueurs manquent de res­pect aux bé­né­voles. Or, le BSA ne peut exis­ter sans ces der­niers. Ce manque d’édu­ca­tion met en pé­ril la vie du club. Je de­mande à tous les joueurs de res­pec­ter ceux qui donnent de leur temps et de leur éner­gie pour le BSA ». C’est lors de l’as­sem­blée gé­né­rale que le pré­sident a pous­sé ce coup de gueule, qu’il es­père fruc­tueux. Franck Plouse a d’ailleurs conclu la réunion par ces quelques mots « Pre­nons soin de nos bé­né­voles ! »

Yves Bon­nant a été une fi­gure em­blé­ma­tique des bé­né­voles du BSA

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.