Pé­ri­clès (495-429 av. J.-C.)

Les Docs de Mon Quotidien - - L’Antiquité et le Moyen Âge -

Le Par­thé­non

À par­tir de 449 av. J.-C., Pé­ri­clès fait construire un grand temple sur l'Acro­pole, une grande col­line d'Athènes. Il choi­sit les meilleurs ar­chi­tectes et ar­tistes de l'époque. Ap­pe­lé Par­thé­non, le temple est dé­dié à Athé­na, la déesse de la ville. Pé­ri­clès fait bâ­tir d'autres mo­nu­ments sur l'Acro­pole et une double mu­raille au­tour d'Athènes.

Un homme po­li­tique

Pé­ri­clès naît dans une fa­mille riche, à Athènes, une ci­té de Grèce (Eu­rope). Il est très in­tel­ligent et s'ex­prime fa­ci­le­ment en pu­blic. Ra­pi­de­ment, Pé­ri­clès s'in­té­resse à la po­li­tique. Il est élu stra­tège par les Athé­niens en 443 av. J.-C. Il se­ra ré­élu 15 an­nées de suite.

Le dé­fen­seur de la

dé­mo­cra­tie

Pé­ri­clès dé­ve­loppe la dé­mo­cra­tie à Athènes. Grâce à lui, en­vi­ron 6 000 ha­bi­tants votent les lois et dé­cident de faire la guerre ou la paix. Ils élisent ou tirent au sort les juges et les stra­tèges. Par le ti­rage au sort, Pe­ri­clès per­met à n'im­porte quel ci­toyen, pauvre ou riche, de par­ti­ci­per aux dé­ci­sions po­li­tiques. Mais Pé­ri­clès de­vient de plus en plus au­to­ri­taire. Il éli­mine ses op­po­sants. Vers la fin de sa vie, les Athé­niens ne lui font plus confiance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.