Louis Pas­teur (1822-1895)

Les Docs de Mon Quotidien - - Le XIXe (19e) siècle -

Louis Pas­teur est un grand sa­vant fran­çais du XIXe (19e) siècle.

La pas­teu­ri­sa­tion

En 1865, Louis Pas­teur cherche un moyen de conser­ver le vin plus long­temps. Il dé­couvre qu’en chauf­fant le vin à 57 °C, on tue les germes. Ce pro­cé­dé, ap­pe­lé « pas­teu­ri­sa­tion », est très vite uti­li­sé pour conser­ver la bière. Au­jourd’hui, cette tech­nique sert à conser­ver cer­tains ali­ments, comme le lait ou les jus de fruits.

La dé­cou­verte des mi­crobes

Pas­teur réus­sit à prou­ver que l’air est rem­pli de mi­crobes. Cette dé­cou­verte va ré­vo­lu­tion­ner la mé­de­cine. Grâce aux re­cherches de Pas­teur, on com­prend que les ma­la­dies sont cau­sées par des mi­crobes. Les Fran­çais dé­couvrent que l’on peut se pro­té­ger des ma­la­dies en ayant une bonne hy­giène.

Le

vac­cin contre la rage

Jus­qu’à la fin du XIXe (19e) siècle, la rage est une ma­la­die mor­telle pour l’homme. On peut l’at­tra­per en se fai­sant mordre par un chien ma­lade. Pas­teur étu­die cette ma­la­die à par­tir de 1880 et teste des vac­cins sur les chiens. En 1885, un en­fant de 9 ans, Jo­seph Meis­ter, est mor­du par un chien en­ra­gé. Pas­teur dé­cide de tes­ter son vac­cin sur lui. L’en­fant est sau­vé ! Au­jourd’hui, grâce au vac­cin, la rage a presque to­ta­le­ment dis­pa­ru en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.