EN­GIE IN­VES­TIT DANS LE FROID AU MOYEN-ORIENT

Le groupe ac­quiert 40 % de Ta­breed, un spé­cia­liste des ré­seaux de froid ur­bains.

Les Echos - - LA UNE - Anne Feitz @afeitz

L’ éner­gé­ti­cie nar ache­té pour 700 mil­lions d’ euros 40% de Ta­breed, une so­cié­té spé­cia­li­sée dans les ré­seaux de froid ur­bains dans les pays du Golfe.

Après avoir in­ves­ti dans la pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té et dans le des­sa­le­ment de l’eau au MoyenO­rient, En­gie veut main­te­nant y de­ve­nir un ac­teur ma­jeur des ré­seaux de froid ur­bain. L’éner­gé­ti­cien a an­non­cé, lun­di, le ra­chat de 40 % de Ta­breed, une so­cié­té ba­sée à Abu Dha­bi spé­cia­li­sée dans les so­lu­tions de cli­ma­ti­sa­tion, pour en­vi­ron 700 mil­lions d’euros. « Cette opé­ra­tion­nous four­nir a un re­lais de crois­sance dans la ré­gion du Golfe », ex­plique Sé­bas­tien Ar­bo­la, pa­tron (no­tam­ment) du Moyen-Orient chez En­gie.

« Les ré­seaux de froid y sont pro­mis à un bel ave­nir, alors que la plu­part des pays de la zone ont ins­crit l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique dans leur feuille de route : leur consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té est in­fé­rieure de 50 % à celle des cli­ma­ti­sa­tions in­di­vi­duelles. »

Par­ta­ger les ex­per­tises

Co­té en Bourse, Ta­breed res­te­ra dé­te­nu à hau­teur de 42 % par Mu­ba­da­la, so­cié­té d’ in­ves­tis­se­ment pub li qued’A bu Dha­bi. « Mu­ba­da­la ne sou­hai­tait pas que nous soyons ma­jo­ri­taires », ex­plique Sé­bas­tien Ar­bo­la. « Nous se­rons par­te­naires à pa­ri té, avec le même nom­bred’ ad­mi­nis­tra­teurs. Nous leur fe­rons bé­né­fi­cier de notre ex­per­tise dans les ré­seaux de chaud et de froid, tan­dis qu’ils nous ap­por­te­ront leur lea­der­ship dans la ré­gion. » Ayant dé­ga­gé, l’an der­nier, 90 mil­lions d’euros de bé­né­fice net pour un chiffre d’af­faires de 310 mil­lions, Ta­breed ex­ploite 71 usines de re­froi­dis­se­ment dans les pays du Golfe, prin­ci­pa­le­ment à Abu Dha­bi ou Du­baï.

« Le prix d’ac­qui­si­tion re­pré­sente une prime de 40 % sur le der­nier cours de Bourse, ce qui peut pa­raître éle­vé, re­lève Juan Ca­mi­lo Ro­dri­guez, ana­lyste chez Al­phaVa­lue. Mais il re­pré­sente un mul­tiple en ligne avec les prix d’ac­qui­si­tion dans les in­fra­struc­tures. La so­cié­té pré­voit en outre une crois­sance de plus de 9 % par an dans les pro­chaines an­nées. »

Cette ac­qui­si­tion s’ins­crit dans la droite ligne de la stra­té­gie d’En­gie, qui veut se re­cen­trer sur les ser­vices et les éner­gies à faible car­bone, dé­cor­ré­lées des fluc­tua­tions des prix des com­mo­di­tés.

L’éner­gé­ti­cien a en­ga­gé un plan de trans­for­ma­tion, com­pre­nant 15 mil­liards d’euros de ces­sions d’ac­tifs et au­tant d’in­ves­tis­se­ments. Au Moyen-Orient, il ex­ploite dé­jà 30 gi­ga­watts de ca­pa­ci­té de pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té et 4,5 mil­lions de mètres cubes de ca­pa­ci­té de des­sa­le­ment par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.