En Al­le­magne, le SPD veut taxer les plus riches

Les Echos - - MONDE -

Mar­tin Schulz, chef de file des so­ciaux-dé­mo­crates (SPD) aux élec­tions lé­gis­la­tives de sep­tembre en Al­le­magne, a pro­mis lun­di d’aug­men­ter l’im­pôt sur le re­ve­nu pour les riches et de sou­la­ger les mé­nages plus mo­destes. « Nous al­lons ré­duire la charge fis­cale sur les pe­tits re­ve­nus et les re­ve­nus in­ter­mé­diaires et sou­te­nir les fa­milles », a dé­cla­ré le can­di­dat. Cette po­li­tique fis­cale, a-t-il dit, devrait sti­mu­ler la consom­ma­tion dans le pays et ré­duire l’ex­cé­dent com­mer­cial al­le­mand en ren­for­çant les im­por­ta­tions en pro­ve­nance d’autres pays eu­ro­péens. « Notre pro­po­si­tion est bonne non seu­le­ment pour l’Al­le­magne mais aus­si pour l’Eu­rope », a-t-il ajou­té. Mar­tin Schulz a pré­ci­sé que le taux d’im­po­si­tion maxi­mal se­rait por­té de 42 à 45 %. Pour évi­ter les hausses fiscales chez les classes moyennes, le SPD en­tend pa­ral­lè­le­ment re­le­ver de 54.000 à 76.200 euros le seuil de re­ve­nus an­nuels à par­tir du­quel ce taux su­pé­rieur s’ap­plique aux cé­li­ba­taires (154.000 euros pour les couples ma­riés).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.