Ar­ti­san d’un mas­sacre

Les Echos - - IDEES & DEBATS - N. K.

LE PRO­POS Comment le ca­det des El-As­sad, dans l’ombre de son frère Bas­ser, que rien ne des­ti­nait à la suc­ces­sion de son père, s’est-il mué en un dic­ta­teur re­fu­sant, au prix du mas­sacre de son peuple, de quit­ter le pou­voir ? Comment la belle As­ma, An­glo-Sy­rienne tra­vaillant dans les grandes banques de la Ci­ty, est de­ve­nue la pre­mière dame de Sy­rie, fi­dèle sou­tien des actes meur­triers de son ma­ri ? Comment la France es­telle pas­sée de la contri­bu­tion à des pro­jets scien­ti­fiques sy­riens en­ta­més par d’an­ciens na­zis à la dé­non­cia­tion es­seu­lée de­puis six ans du ré­gime sy­rien et de son di­ri­geant ? Entre le jeune étu­diant en oph­tal­mo­lo­gie à Londres et le bou­cher de Da­mas, Jean-Ma­rie Qué­me­ner s’em­ploie à tra­cer la voie vers l’hor­reur pleine de pa­ra­doxes em­prun­tée par Ba­char El-As­sad .

L’IN­TÉ­RÊT Le re­cul his­to­rique manque évi­dem­ment pour rendre compte pré­ci­sé­ment de la tra­jec­toire de Ba­char, et l’his­toire du dic­ta­teur se confond ici sou­vent avec celle de son pays, que l’au­teur af­fec­tionne tant. Mais la confron­ta­tion entre les té­moi­gnages de proches et de cher­cheurs, et le contexte his­to­rique donne des clefs bien­ve­nues pour com­prendre l’hor­reur au tra­vers de la fi­gure de son prin­ci­pal res­pon­sable.

LA CITATION « J’ai cher­ché à com­prendre Ba­char et sa chute aux abîmes. Je ne lui ai pas trou­vé d’ex­cuses. » —

Par Jean-Ma­rie Qué­me­ner. Edi­tions Plon. 180 pages. 16,90 euros.

Ba­char El-As­sad en lettres de sang

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.