His­to­ve­ry fait les jour­nées du pa­tri­moine 2.0

La ta­blette de réa­li­té aug­men­tée de la jeune pousse pour­ra être tes­tée en avant pre­mière au Pa­lais des Papes.

Les Echos - - INDUSTRIE & SERVICES - My­riam Chau­vot mchau­vot@le­se­chos.fr

Les vi­si­teurs des jour­nées du pa­tri­moine vont pou­voir dé­cou­vrir les bâ­ti­ments ver­sion 2.0 et XL. La jeune pousse His­to­ve­ry, spé­cia­li­sée dans la vi­site cultu­relle en réa­li­té aug­men­tée, lè­ve­ra ce week-end un coin du voile sur la plus grande ins­tal­la­tion au monde, au Pa­lais des Papes d’Avi­gnon. L’an­cienne ci­té pa­pale l’inau­gu­re­ra le 21 oc­tobre, mais les vi­si­teurs pour­ront la tes­ter en avant pre­mière.

Poin­tée sur les lieux vi­si­tés, la ta­blette tac­tile d’His­to­ve­ry, l’His­toPad, les ré­vèlent, en 3D et à 360 de­grés, tels qu’ils exis­taient au XIVe siècle. La dé­co­ra­tion, le mo­bi­lier, les ob­jets (pou­vant être ma­ni­pu­lés en 3D), tout a été re­cons­ti­tué par un co­mi­té scien­ti­fique. Un an de dé­ve­lop­pe­ment in­for­ma­tique, 7 salles em­blé­ma­tiques re­cons­ti­tuées... l’ins­tal­la­tion d’Avi­gnon (1.200 ta­blettes) re­pré­sente pour His­to­ve­ry plus de 1 mil­lion d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment. Comme pour les autres éta­blis­se­ments cultu­rels équi­pés par la jeune pousse. Celle-ci prend en charge le coût fi­nan­cier, en fai­sant le pa­ri de se rem­bour­ser par les re­cettes de lo­ca­tion de l’His­toPad et as­sume ain­si le risque de fré­quen­ta­tion.

Ac­croître la fré­quen­ta­tion

Dans le cas d’Avi­gnon (600.000 vi­si­teurs an­nuels), son contrat de huit ans pré­voit que l’His­toPad est in­clus dans le prix du billet, con­trai­re­ment à la Con­cier­ge­rie, à Pa­ris, où il se loue en sus. Le pa­ri est d’ac­croître la fré­quen­ta­tion.

Le suc­cès de la réa­li­té aug­men­tée est tel que par­ti­cu­liers et en­tre­prises s’y mettent, comme l’illus­trent les jour­nées du pa­tri­moine. Le pro­prié­taire du do­maine de Bois-Hé­roult (Seine Ma­ri­time), Edouard de La­maze, inau­gu­re­ra ain­si sa­me­di un His­toPad re­cons­ti­tuant le parc à la fran­çaise du XVIIIe siècle.

Cô­té en­tre­prises, la so­cié­té im­mo­bi­lière No­vaxia, qui a ra­che­té l’an der­nier le châ­teau de Roth­schild (Bou­lo­gneBillan­court), en ruines après trente ans d’aban­don, a de même choi­si cette ta­blette pour re­cons­ti­tuer deux salles du cha­teau au temps de sa splen­deur. Le pu­blic est convié à vi­si­ter le cha­teau cette fin de se­maine pour vivre l’ex­pé­rience. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.