G20 : Bru­no Le Maire vient van­ter les ré­formes fran­çaises

A Wa­shing­ton, le mi­nistre de l’Eco­no­mie et des Fi­nances dé­fen­dra l’ap­proche mul­ti­la­té­rale prô­née par l’Ely­sée.

Les Echos - - MONDE - Ri­chard Hiault @RHIAULT

Les grands ar­gen­tiers de la pla­nète, réunis pour deux jours à Wa­shing­ton dans les lo­caux du Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI) de­vraient af­fi­cher leur sa­tis­fac­tion d’une crois­sance qui se raf­fer­mit. En marge des as­sem­blées an­nuelles du Fonds et de la Banque mon­diale, les mi­nistres des Fi­nances du G20 de­vraient se ré­jouir tout au­tant. A moins que le mi­nistre al­le­mand Wolf­gang Schäuble qui fe­ra ses adieux à ses ho­mo­logues afin de prendre la pré­si­dence du Bun­des­tag ne vienne dou­cher leur re­la­tif op­ti­misme. Bru­no Le Maire, mi­nistre de l’Eco­no­mie et des Fi­nances fran­çais, lui, ef­fec­tue­ra ses pre­miers pas dans ces dif­fé­rentes en­ceintes in­ter­na­tio­nales.

Son pro­gramme est char­gé au re­gard des nom­breuses ren­contres bi­la­té­rales or­ga­ni­sées. Bru­no Le Maire vient van­ter le vent ré­for­ma­teur qui souffle en France. Jeu­di, il de­vait s’en­tre­te­nir avec Ja­mie Di­mon, le di­rec­teur gé­né­ral de JP Mor­gan. Son but : le convaincre de ve­nir s’éta­blir dans la place fi­nan­cière de Pa­ris au dé­tri­ment de la Ci­ty après la sor­tie du Royau­meU­ni de l’Union eu­ro­péenne.

Ajus­te­ment des règles de Bâle III

Au­pa­ra­vant, il au­ra conver­sé avec son ho­mo­logue amé­ri­cain, Ste­ven Mnu­chin. L’ob­jet de leur en­tre­vue se­ra no­tam­ment de son­der les in­ten­tions amé­ri­caines en ma­tière de ré­gu­la­tion et de su­per­vi­sion ban­caire. Pour l’heure, la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale tente de mettre sur pied un ajus­te­ment des règles de Bâle III sur le ren­for­ce­ment des fonds propres des banques. Mais les vel­léi­tés amé­ri­caines de s’en dé­doua­ner in­quiètent. Pa­ris ne si­gne­ra pas un texte qui ne se­rait pas ap­pli­qué dans son in­té­gri­té par les Etats-Unis, fait-on sa­voir à Ber­cy.

Ven­dre­di, avec Wil­bur Ross, le se­cré­taire au Com­merce des EtatsU­nis, Bru­no Le Maire dé­fen­dra l’ap­proche mul­ti­la­té­rale prô­née par l’Ely­sée. A ses yeux, il im­porte de ren­for­cer le rôle de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale du com­merce plu­tôt que de dé­truire ou sa­per ses ins­tru­ments de ré­gle­men­ta­tion. Se­ra éga­le­ment évo­quée la ré­forme de la pro­tec­tion des in­ves­tis­se­ments, en cours en Eu­rope. Wa­shing­ton s’étonne de longue date que l’Union eu­ro­péenne n’ait point en­core d’or­ga­nisme comme le CFIUS en charge de sur­veiller les in­ves­tis­se­ments étran­gers ef­fec­tués sur le sol amé­ri­cain, in­dique-t-on à Ber­cy.

Une réunion est éga­le­ment pré­vue sa­me­di avec le mi­nistre des Fi­nances ira­nien, Ma­soud Kar­ba­sian. Outre des dis­cus­sions sur les in­ves­tis­se­ments des en­tre­prises fran­çaises dans le pays et les éven­tuelles dif­fi­cul­tés de fi­nan­ce­ment, la lutte contre le ter­ro­risme se­ra aus­si au me­nu. La ques­tion du rap­pro­che­ment si­non de l’adhé­sion de l’Iran au Groupe d’ac­tion fi­nan­cière (Ga­fi) en charge de la co­or­di­na­tion de la lutte contre le fi­nan­ce­ment du ter­ro­risme se­ra abor­dée. ■

Bru­no Le Maire ef­fec­tue­ra ses pre­miers pas dans ces dif­fé­rentes en­ceintes in­ter­na­tio­nales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.