AU­TO : HUAWEI FAIT UNE PER­CÉE GRÂCE À PSA

Le géant des té­lé­coms chi­nois va connec­ter les vé­hi­cules du construc­teur hexa­go­nal à l’échelle mon­diale.

Les Echos - - LA UNE - Ju­lien Du­pont-Cal­bo @jdu­pont­cal­bo

Le géant des té­lé­coms chi­nois Huawei va connec­ter les vé­hi­cules du construc­teur au­to­mo­bile fran­çais PSA à l’échelle mon­diale.

Il fal­lait un par­te­naire mon­dial. Il se­ra chi­nois. A la suite d’un ap­pel d’offres lan­cé en dé­but d’an­née, PSA a dé­ci­dé de confier à Huawei la connexion de ses voi­tures. Le géant té­lé­coms va dé­ve­lop­per pour le compte du construc­teur tri­co­lore une plate-forme in­for­ma­tique bap­ti­sée « CVMP » – pour « connec­ted ve­hicle mo­du­lar plat­form ». Soit un en­semble de lo­gi­ciels et de pro­to­coles de­vant per­mettre au vé­hi­cule de re­ce­voir et d’en­voyer des don­nées de fa­çon sé­cu­ri­sée.

« Nous de­vrions avoir toutes les pro­tec­tions né­ces­saires pour col­lec­ter les don­nées is­sues des cal­cu­la­teurs des vé­hi­cules et pour agir sur le vé­hi­cule à dis­tance », af­firme Do­mi­nique Sah­ler, la per­sonne char­gée du pro­jet chez PSA. L’ou­til per­met­tra d’ou­vrir le coffre avec un smart­phone, de pré­chauf­fer l’ha­bi­tacle de la voi­ture avant son ar­ri­vée, de mettre à jour les lo­gi­ciels ou la cartographie, d’opérer le frei­nage d’ur­gence et le diag­nos­tic des pannes à dis­tance, ou en­core de gé­rer des ser­vices d’au­to-par­tage ou de flotte d’en­tre­prise.

Une quin­zaine de sa­la­riés de Huawei sont dé­jà ins­tal­lés dans les centres R&D fran­çais de PSA, les pre­miers vé­hi­cules équi­pés de­vant sor­tir dans le cou­rant de l’an­née 2018, en Eu­rope et en Chine. Le construc­teur paie­ra d’abord à son nou­veau four­nis­seur un for­fait pour le dé­ve­lop­pe­ment de la plate-forme, puis, en phase d’ex­ploi­ta­tion, la fac­ture an­nuelle se­ra fonc­tion de l’usage.

IBM et Mi­cro­soft écar­tés

Se­lon le ca­hier des charges, CVMP de­vra être ca­pable de se dé­ployer sur tous les conti­nents, sur des ar­chi­tec­tures élec­tro­niques di­verses, en fonc­tion des vé­hi­cules et du ni­veau de gamme concer­nés. En plus d’être com­pé­ti­tifs sur le prix, « Huawei avait toutes les briques né­ces­saires. Et ils se sont mon­trés ra­pides et ef­fi­caces », com­mente Do­mi­nique Sah­ler. IBM, No­kia, Erics­son, Har­man et Mi­cro­soft étaient éga­le­ment sur les rangs.

Chez Huawei, on semble as­sez fier de la ma­noeuvre. « PSA est le plus gros pro­jet de notre nou­velle di­vi­sion consa­crée à l’In­ter­net des ob­jets », se fé­li­cite Shi Wei­liang, le tout frais di­rec­teur de la fi­liale fran­çaise du groupe chi­nois, qui es­père bien que ce con- trat ou­vri­ra les portes de l’in­dus­trie au­to­mo­bile à son em­ployeur. Plus de 6.000 in­gé­nieurs et dé­ve­lop­peurs sont dé­diés à la R&D dans ce do­maine ju­gé stra­té­gique chez Huawei, dit-il.

Photo Krisz­tian Boc­si/Bloom­berg

Une quin­zaine de sa­la­riés de Huawei sont dé­jà ins­tal­lés dans les centres R&D fran­çais de PSA, les pre­miers vé­hi­cules connec­tés de­vant sor­tir cou­rant 2018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.