RÉ­FORME DES HÔ­PI­TAUX : MA­CRON VEUT AC­CÉ­LÉ­RER

Le chef de l’Etat a pro­mis des so­lu­tions dès 2018 pour di­ver­si­fier le fi­nan­ce­ment des hô­pi­taux. Les pre­miers bé­né­fi­ciaires pour­raient être les ser­vices d’ur­gence.

Les Echos - - LA UNE - Sol­veig Go­de­luck @sol­wii

Le chef de l’Etat pro­met des avan­cées sur la ré­forme de la ta­ri­fi­ca­tion dès 2018. C’est une trans­for­ma­tion de longue ha­leine.

Sor­tir l’hô­pi­tal de la course aux vo­lumes. Du­rant la cam­pagne pré­si­den­tielle, Em­ma­nuel Ma­cron avait pro­mis de ré­duire la part du fi­nan­ce­ment des éta­blis­se­ments qui dé­pend du nombre d’actes réa­li­sés par les soi­gnants. Ce mode de ta­ri­fi­ca­tion « à l’ac­ti­vi­té » doit être ra­me­né d’en­vi­ron 80 % des res­sour- ces des hô­pi­taux à 50 % d’ici à la fin du quin­quen­nat. Il s’agit d’évi­ter que les hos­pi­ta­liers ef­fec­tuent des actes in­utiles pour sé­cu­ri­ser leur bud­get. Di­manche soir, sur BFMTV, face à Jean-Jacques Bour­din et Edwy Ple­nel, le chef de l’Etat a pa­ru vou­loir ac­cé­lé­rer sur le ca­len­drier, tout en évo­quant la « ré­or­ga­ni­sa­tion » préa­lable du sys­tème de san­té.

Une « réa­li­té in­sou­te­nable »

« On au­ra des ré­ponses dès 2018 pour les ser­vices les plus cri­tiques », a an­non­cé Em­ma­nuel Ma­cron. Pour­tant, les pre­mières pro­po­si­tions de mo­di­fi­ca­tion pé­renne du mode de fi­nan­ce­ment doivent en théo­rie n’être dé­voi­lées qu’en dé­cembre. A court terme, on at­tend plu­tôt des ex­pé­ri­men­ta­tions via le nou­veau fonds pour le fi­nan­ce­ment de l’in­no­va­tion or­ga­ni­sa­tion­nelle. Le chef de l’Etat es­time que l’hô­pi­tal est « étran­glé par le sys­tème comp­table de la ta­ri­fi­ca­tion à l’ac­ti­vi­té » et qu’il reste « sous-fi­nan­cé » en 2018 faute d’avoir été ré­for­mé. Mais la prio­ri­té dev­rait être d’ai­der les ur­gences. Em­ma­nuel Ma­cron a dé­crit une « réa­li­té in­sou­te­nable » dans 10 à 15 % de ces ser­vices, débordés par l’af­flux des pa­tients. « J’au­rai à m’ex­pri­mer fin mai-dé­but juin sur ce su­jet ; j’an­non­ce­rai des dé­ci­sions pré­cises », a-t-il pro­mis.

Le dé­sir d’ac­cé­lé­rer est par­ta­gé par le dé­pu­té En marche, Oli­vier Vé­ran, au­teur en 2016 d’un rap­port sur la ta­ri­fi­ca­tion. « On pour­rait com­men­cer par mettre en place un fi­nan­ce­ment à la do­ta­tion mo­du­lé se­lon l’ac­ti­vi­té dans les ser­vices où 80 % des coûts sont fixes, par exemple la ré­ani­ma­tion ou la ré­édu­ca­tion », ex­plique-t-il. La do­ta­tion, en usage avant la ta­ri­fi­ca­tion à l’ac­ti­vi­té, consiste à at­tri­buer chaque an­née une en­ve­loppe fi­nan­cière pour chaque éta­blis­se­ment.

La ré­forme du fi­nan­ce­ment est une clef de voûte du plan de trans­for­ma­tion du sys­tème de san­té es­quis­sé en fé­vrier par le Pre­mier mi­nistre à Eau­bonne. Une task force a été consti­tuée au­tour de Jean-Marc Au­bert, au mi­nis­tère de la San­té. Elle passe en re­vue des so­lu­tions telles que des for­faits au par­cours de soins, la mo­du­la­tion de la ré­mu­né­ra­tion en fonc­tion de la per­for­mance, de la per­ti­nence des actes et pres­crip­tions, de la qua­li­té de la prise en charge… En s’ef­for­çant de ne pas re­tom­ber dans une do­ta­tion « à la tête du client » comme par le pas­sé.

Ana­ly­ser au cas par cas

Ce­pen­dant, il se­rait dé­li­cat de ré­for­mer de fa­çon pé­renne dès 2018. « Si on ne prend pas le temps d’ana­ly­ser la si­tua­tion au cas par cas, on court le risque que cer­tains éta­blis­se­ments perdent les trois quarts de leurs re­cettes », ex­plique un spé­cia­liste du su­jet. C’est exac­te­ment pour ce­la que la créa­tion de la ta­ri­fi­ca­tion à l’ac­ti­vi­té vo­tée en 2003 a pris dix­huit mois et sa mise en oeuvre plus de dix ans. Quant à la ré­forme de la ta­ri­fi­ca­tion des Eh­pad, pro­gram­mée sur sept ans, elle va fi­na­le­ment être at­té­nuée pour ne pas trop lé­ser cer­tains hô­pi­taux pu­blics. ■

L’hô­pi­tal est « étran­glé par le sys­tème comp­table de la ta­ri­fi­ca­tion à l’ac­ti­vi­té », a es­ti­mé di­manche soir le chef de l’Etat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.