Dé­pen­dance : la CFDT dit « non » à une nou­velle jour­née de so­li­da­ri­té

Les Echos - - FRANCE -

La CFDT s’est op­po­sée lun­di à l’idée d’une deuxième jour­née de so­li­da­ri­té, piste en­vi­sa­gée pour fi­nan­cer la dé­pen­dance, et a ap­pe­lé l’exé­cu­tif à « ar­rê­ter les bri­co­lages ». Evo­quée par Agnès Bu­zyn, l’idée d’une deuxième jour­née de so­li­da­ri­té a été ju­gée « in­té­res­sante », di­manche, par Em­ma­nuel Ma­cron. « C’est in­juste et loin d’être à la hau­teur des en­jeux », a ré­agi la CFDT. « L’ef­fort de fi­nan­ce­ment né­ces­saire ne peut être sup­por­té ex­clu­si­ve­ment par les sa­la­riés », a in­sis­té le syn­di­cat, se­lon le­quel « ce­la équi­vau­drait à une baisse de pou­voir d’achat de 0,3 % ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.