1 000 cou­reurs au dé­part de la Cor­ri­da

An­née après an­née, la par­ti­ci­pa­tion à la Cor­ri­da de Dieppe n’a ces­sé d’aug­men­ter. Pré­vu sa­me­di en fin de jour­née, cet évé­ne­ment po­pu­laire et spor­tif pour­rait à nou­veau battre son re­cord, sur­tout si la mé­téo se montre clé­mente.

Les Informations Dieppoises - - La Une - Ph. B.

De­puis sa créa­tion et au fil des an­nées, la Cor­ri­da de Dieppe est de­ve­nue un évé­ne­ment in­con­tour­nable de la ren­trée et pas seule­ment pour les adeptes de la course à pied. En ef­fet, des en­fants (qui re­pré­sentent leur éta­blis­se­ment sco­laire ou qui viennent à titre in­di­vi­duel) aux fa­milles en pas­sant par les co­pains ou les membres d’une même as­so­cia­tion, on court avant tout pour le plai­sir lors de la Cor­ri­da et ce se­ra en­core le cas sa­me­di en fin d’après-mi­di.

Une mo­bi­li­sa­tion ex­cep­tion­nelle

Ce se­ra dé­jà la 10e édi­tion et les or­ga­ni­sa­teurs sont tou­jours les mêmes, unis pour mettre les ac­teurs de cette ma­ni­fes­ta­tion dans les meilleures condi­tions pos­sibles. Ain­si la Ville de Dieppe (avec plu­sieurs de ses ser­vices) tient beau­coup à cet évé­ne­ment qui anime le centre-ville et il est de même pour l’Of­fice mu­ni­ci­pal des sports de Dieppe qui par­ti­cipe ac­ti­ve­ment à la mise en place avec no­tam­ment la re­cherche des groupes mu­si­caux et une im­por­tante par­ti­ci­pa­tion à la do­ta­tion. De son cô­té, le Stade diep­pois mo­bi­lise tou­jours de nom­breux bé­né­voles et ses forces vives pour contri­buer à la réus­site de la jour­née et cette an­née, Maxi­mi­lien Mi­nart a été spé­cia­le­ment af­fec­té à la coor­di­na­tion spor­tive.

Par ailleurs, il ne pour­rait y avoir de Cor­ri­da réus­sie sans la col­la­bo­ra­tion ef­fi­cace de Do­mi­nique Ver­rière. Des ins­crip­tions aux clas­se­ments en pas­sant par le chro­no­mé­trage à puces (pour les adultes et les en­fants), rien ne lui échappe et même par­fois dans l’ombre, c’est un rouage es­sen­tiel. On pour­rait aus­si évo­quer les pro­fes­seurs d’édu­ca­tion phy­sique et spor­tive qui gèrent les courses des jeunes et même si Ca­role et Fran­cis Le­dru ont émis le dé­sir de prendre un peu de re­cul, les trois épreuves de le­ver de ri­deau au­ront tou­jours bien lieu grâce à la mo­bi­li­sa­tion des en­sei­gne­ments ac­com­pa­gnés par des bé­né­voles de l’OMSD par exemple.

Comme ces der­nières an­nées, les courses des en­fants lan­ce­ront réel­le­ment la Cor­ri­da à par­tir de 18 h avec tou­jours des dis­tances adap­tées à l’âge des concur­rents en ac­tion sous les en­cou­ra­ge­ments des fa­milles. Les jeunes ath­lètes don­ne­ront le meilleur d’eux-mêmes et se­ront tous ré­com­pen­sés de la même fa­çon, mis à part ceux qui mon­te­ront sur les po­diums.

A 19 h 30, dé­part donc de la Cor­ri­da pour 7 km sur le front de mer et dans le centre-ville avec un par­cours iden­tique à l’an pas­sé. En 2016, 933 ar­ri­vants ont été re­cen­sés et ce chiffre pour­rait être lar­ge­ment dé­pas­sé sa­me­di puisque les or­ga­ni­sa­teurs ont pré­vu la ba­ga­telle de 1 100 dos­sards ; à no­ter que jeu­di ma­tin, la par­ti­ci­pa­tion avoi­si­nait les 900. Par ailleurs, on peut rap­pe­ler que c’est Ju­lien Thuilliez (Pi­ran­has) qui s’était im­po­sé l’an­née der­nière, après avoir par­cou­ru les 7 km en 22’23, de­van­çant Tho­mas Fol­lain et Léo Gou­jon, la pre­mière fé­mi­nine étant Au­rore De­vraigne.

Tou­jours une ac­tion ca­ri­ta­tive

Sa­me­di, ce se­ra la 10e édi­tion et pour mar­quer cet an­ni­ver­saire, les or­ga­ni­sa­teurs ont pré­vu d’ani­mer la fête non pas par cinq mais par sept groupes de mu­sique ; un se­ra sur la plage et les autres dis­sé­mi­nés dans le centre-ville.

A no­ter en­core que, fi­dèle à une tra­di­tion dé­sor­mais bien éta­blie, une ac­tion ca­ri­ta­tive se­ra me­née en pa­ral­lèle et cette fois, ce se­ra en fa­veur de l’as­so­cia­tion « Dans le bleu de Ly­lou » avec un eu­ro pour chaque ins­crip­tion adulte re­ver­sé. Un stand « Bou­chons 76 » de­vrait aus­si prendre place à proxi­mi­té de l’ar­ri­vée, lieu où se­ront ins­tal­lés deux écrans, un en di­rec­tion du front de mer et des spec­ta­teurs et l’autre en di­rec­tion du parc où se ra­vi­taille­ront les cou­reurs après leur ef­fort.

Bien en­ten­du, une telle or­ga- ni­sa­tion gé­nère aus­si quelques mo­di­fi­ca­tions de la circulation. Ain­si, sa­me­di, à par­tir de 18 h, la rue de la Barre et le quai Hen­ri IV se­ront in­ter­dits alors que la circulation vers la plage (avec la rue Du­quesne à contre­sens) se­ra fil­trée pour les ha­bi­tants, par­ti­ci­pants à la Cor­ri­da et ser­vices d’ur­gence. Ain­si, tout semble mis en oeuvre pour une nou­velle belle fête, le seul im­pon­dé­rable res­tant… la mé­téo, mais tout le monde croise les doigts pour qu’elle se montre aus­si clé­mente que ces der­nières an­nées.

Après avoir comp­ta­bi­li­sé 933 ar­ri­vants l’an pas­sé, les or­ga­ni­sa­teurs de la Cor­ri­da de Dieppe ont mis tout en oeuvre pour faire mieux sa­me­di (pho­to d’ar­chives).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.