Un très bon cru mal­gré les condi­tions mé­téo­ro­lo­giques

Pour cette se­conde édi­tion du Fes­ti­val Si­tu, le temps n’a pas été de la par­tie. Néan­moins, le pu­blic était au ren­dez-vous ces 9, 10 et 11 sep­tembre à Veules-les-Roses. Les or­ga­ni­sa­teurs y voient la qua­li­té du tra­vail des ar­tistes en ré­si­dence du­rant un mo

Les Informations Dieppoises - - Fontaine - Ca­mille La­rher

La­ra Mar­cou et Marc Vit­te­coq ont le sou­rire après cette se­conde édi­tion du Fes­ti­val Si­tu qui a eu lieu du 9 au 11 sep­tembre à Veules- les- Roses. « Nous sommes très contents, lancent les deux or­ga­ni­sa­teurs. Pour la pre­mière édi­tion, nous avions eu un temps ex­cep­tion­nel, cette an­née la mé­téo a été pire que ce que nous pou­vions imaginer mais le pu­blic était là » .

Un tra­vail re­con­nu

Et les re­tours du pu­blic sont bons. Les spec­ta­teurs se sont ren­dus à plu­sieurs re­pré­sen­ta­tions. « Et avec la pluie, fi­na­le­ment, c’était en­core plus beau », ajoute La­ra Mar­cou. Elle a don­né une am­biance par­ti­cu­lière aux créa­tions pré­sen­tées par la qua­ran­taine d’ar­tistes et de tech­ni­ciens par­ti­ci­pant au fes­ti­val. Une preuve « que ce fes­ti­val de créa­tions tient la route, re­prend-elle. Le tra­vail réa­li­sé est re­con­nu » .

Pour cette édi­tion 2017, plus de 500 per­sonnes sont ve­nues ap­plau­dir les trois films tour­nés à Veules-les-Roses et les cinq spec­tacles ou pièces de théâtre pré­sen­tés. Pen­dant près de trois se­maines, les ar­tistes en ré­si­dence ont pu s’im­pré­gner du vil­lage pour pro­po­ser des créa­tions ori­gi­nales jouées le der­nier week-end de leur pré­sence, les 9, 10 et 11 sep­tembre. Le but était de faire par­ti­ci­per les Veu­lais à l’aven­ture, de créer une vraie sy­ner­gie dans une sorte de grand théâtre à ciel ou­vert. Ain­si, cer­tains ha­bi­tants ont joué dans des films ou en­core hé­ber­gé des ar­tistes.

Les films pro­je­tés au ci­né­ma Le Rex de Veules-les-Roses ont été plé­bis­ci­tés, no­tam­ment Ka­léi­do­scope et Fa­laises. Les At­trac­tions ter­restres avait dé­jà été pré­sen­té l’an­née der­nière. Au ni­veau des spec­tacles, La Mouette, La Ri­gole du diable et Que la peste soit ont trou­vé leur pu­blic. « Sur ces créa­tions, le bouche-à-oreille a bien fonc­tion­né » , sou­ligne La­ra Mar­cou.

De trois à quatre jours

Des concerts ont éga­le­ment ponc­tué les trois soirs du fes­ti­val, avec une men­tion spé­ciale au grand boeuf Si­tu, di­manche, qui a ras­sem­blé ha­bi­tants, spec­ta­teurs et ar­tistes. Éprou­vés par trois jours de re­pré­sen­ta­tions in­tenses, ces der­niers ont donc pu clô­tu­rer leur tra­vail par un mo­ment cha­leu­reux et convi­vial.

Pour l’an­née pro­chaine, le ren­dez-vous est d’ores et dé­jà pris avec sans doute des nou­veau­tés. L’équipe de Si­tu pense à pro­po­ser une jour­née de fes­ti­val en plus et al­lon­ger le temps de ré­si­dence. « Les ar­tistes ont peu de temps pour pro­po­ser un spec­tacle » , re­marque La­ra Mar­cou.

Pour plus de confort, une se­maine en plus pour­rait être en­vi­sa­gée. « Mais tout ce­la est à voir en amont avec les Veu­lais » , pour­suit-elle. D’ailleurs, les or­ga­ni­sa­teurs ai­me­raient que les ha­bi­tants par­ti­cipent en­core da­van­tage au pro­ces­sus de créa­tion.

Au cours de l’an­née, des temps au­tour de Si­tu se­ront pro­gram­més : des tour­nages, des concerts, des ré­si­dences. « Il faut qu’il se passe quelque chose avec le vil­lage » , in­siste La­ra Mar­cou.

Trois films et cinq spec­tacles ou pièces de théâtre ont été pré­sen­tés lors du fes­ti­val.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.