Le chauf­fard reste en pri­son

Une folle course-pour­suite s’est en­ga­gée entre un homme et les gen­darmes en pays de Bray et de Caux, le 31 juillet 2017. Elle s’est sol­dée par un ac­ci­dent spec­ta­cu­laire avec un cam­ping-car à Bel­mes­nil. Le chauf­fard a été condam­né à une peine de pri­son fer

Les Informations Dieppoises - - Tribunal - Au­ré­lien Bé­nard

Gilles Le­loup, un sexa­gé­naire ori­gi­naire de la Haute-Marne, a don­né du fil à re­tordre aux gen­darmes, lun­di 31 juillet der­nier. Il les a ba­la­dés dan­ge­reu­se­ment sur une dis­tance de 48 km entre Saint-Vic­tor-l’Ab­baye et Bel­mes­nil, via plu­sieurs com­munes aux confins des pays de Caux et de Bray. La cour­se­pour­suite s’était ter­mi­née par un ac­ci­dent.

Mar­di der­nier, le pré­ve­nu était convo­qué pour s’ex­pli­quer de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Dieppe. Mais il a re­fu­sé son ex­trac­tion de la mai­son d’ar­rêt où il purge une peine pour des faits an­té­rieurs. Il n’était pas non plus re­pré­sen­té par un avo­cat.

Ce ma­tin du 31 juillet 2017, les gen­darmes pro­cèdent à un contrôle de vi­tesse à Saint-Vic­tor-l’Ab­baye. Gilles Le­loup cir­cule à bord d’une Re­nault Clio et dé­passe lar­ge­ment les 50 km/h, la vi­tesse maxi­male au­to­ri­sée. Les mi­li­taires lui de­mandent de s’ar­rê­ter, mais il pour­suit son che­min, pied au plan­cher. Une course-pour­suite s’en­gage alors dans les vil­lages de La Crique, Bel­len­combre, Saint- Saëns, Cro­pus, Auf­fay, Gon­ne­vil­le­sur-Scie…

Grosse frayeur pour les cam­ping-ca­ristes

La pro­cu­reure de la Ré­pu­blique a re­tra­cé en dé­tail cette folle course-pour­suite : le chauf­fard a fait fi des stops, des prio­ri­tés à droite et des li­mi­ta­tions de vi­tesse. Elle a ra­con­té par exemple qu’à Gri­gneu­se­ville, Gilles Le­loup a fait trois fois le tour du rond-point à toute al­lure, ou en­core qu’il a cir­cu­lé dans l’étroite rue de la Forge à Saint-Saëns en pas­sant sur un dos-d’âne à plus de 100 km/h.

A Ro­say, un couple qui se pro­me­nait avec son chien sur une si­nueuse route en fo­rêt a dû se je­ter dans le fos­sé. Il a tra­ver­sé le centre de Cro­pus à plus de 70 km/h alors qu’il s’agit d’une zone 30. Et la liste des in­frac­tions est en­core longue.

La dan­ge­reuse ca­val­cade a pris fin sur l’an­cienne route na­tio­nale 27 à Bel­mes­nil. Gilles Le­loup a re­fu­sé la prio­ri­té à un cam­ping-car et les deux vé­hi­cules se sont vio­lem­ment per­cu­tés. Le cam­ping-car a ter­mi­né sa tra­jec­toire dans un champ juste après avoir heur­té un po­teau des Té­lé­com.

« Nous avons cru que notre der­nière heure était ar­ri­vée » confie à la barre le couple de cam­ping-ca­ristes qui s’est por­té par­tie ci­vile. Par mi­racle, au­cun des trois n’est griè­ve­ment bles­sé. Gilles Le­loup est im­mé­dia­te­ment in­ter­pel­lé et pla­cé en garde à vue, tan­dis que les vic­times sont for­te­ment cho­quées.

« Le couple a eu de la chance d’être dans un cam­ping-car et qu’il ne se pro­me­nait pas en vé­lo, on pour­rait presque le re­mer­cier d’avoir ar­rê­té cette course folle » lance la pro­cu­reure de la Ré­pu­blique.

Ni al­cool, ni drogue

Gilles Le­loup n’était ni sous l’em­pire d’un état al­coo­lique, ni sous l’em­prise de pro­duits stu­pé­fiants. S’il a re­fu­sé d’ob­tem­pé­rer, c’est parce qu’il cir­cu­lait à bord d’une Re­nault Clio qui n’était pas as­su­rée, la carte grise n’était pas mu­tée et le contrôle tech­nique était dé­pas­sé. Le pré­ve­nu avait néan­moins pris soin de fal­si­fier la vi­gnette d’as­su­rance ap­po­sée sur le pare-brise.

Le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Dieppe l’a condam­né à 24 mois de pri­son dont six as­sor­tis d’un sur­sis avec mise à l’épreuve de six mois pen­dant deux ans. Ce Haut- Mar­nais a l’obli­ga­tion de se soi­gner, de tra­vailler et d’in­dem­ni­ser les vic­times. Il lui est in­ter­dit de conduire un vé­hi­cule à mo­teur pour une du­rée de deux ans et son per­mis de conduire est an­nu­lé sur cette même du­rée.

Il de­vra par ailleurs ré­gler une amende dé­lic­tuelle de 300 € et trois amendes contra­ven­tion­nelles de 150 € cha­cune. Cette condam­na­tion ap­por­te­ra une 21e men­tion sur son ca­sier ju­di­ciaire.

Gilles Le­loup, du fond de sa cel­lule, dis­pose d’un dé­lai de dix jours pour faire ap­pel de cette dé­ci­sion. Des ex­per­tises mé­di­cales sont en cours pour le couple de cam­ping-ca­riste, les in­dem­ni­sa­tions se­ront dé­bat­tues lors de l’au­dience sur in­té­rêt ci­vil du 23 mai 2018.

La fuite de Gilles Le­loup s’est ter­mi­née par une col­li­sion avec un cam­ping-car sur l’an­cienne RN27 à Bel­mes­nil. (Pho­to d’illus­tra­tion © Google street view)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.