« Notre force, c’est l’état d’es­prit »

Les Informations Dieppoises - - Sports - In­ter­view Ch­ris­tophe Quesne

- Les In­for­ma­tions Diep­poises : Comment ex­pli­quez-vous le très bon dé­but de sai­son de l’US Bac­que­ville-Pier­re­ville ?

- Al­lan Thos : Nous sommes bien par­tis, c’est vrai, mais nous en sommes seule­ment à la troi­sième jour­née de cham­pion­nat en Ré­gio­nale 3. Il faut at­tendre en­core quelques matches pour être fixés sur nos ca­pa­ci­tés réelles. Pour l’heure, nous pré­pa­rons sé­rieu­se­ment la ve­nue de l’ogre du cham­pion­nat, Tourville. - Mal­gré tout, vos ré­sul­tats sont en­cou­ra­geants…

- Oui. Nous sommes par­ve­nus à l’em­por­ter contre Lu­ne­ray B et Pla­teau, deux équipes avec les­quelles nous se­rons cer­tai­ne­ment à la lutte dans la deuxième moi­tié de ta­bleau. Puis nous avons par­ta­gé les points contre Neuf­châ­tel qui se­ra cer­tai­ne­ment en haut de clas­se­ment. C’est une très bonne chose d’avoir pris tous ces points. - Quelle est la prin­ci­pale force de votre équipe ?

- Notre force, c’est l’état d’es­prit du col­lec­tif. Mon équipe a beau­coup de ca­rac­tère comme elle a pu le dé­mon­trer à Lu­ne­ray B : Nous étions ré­duits à 10 après une de­mi-heure de jeu et nous l’avons tout de même em­por­té 1-0. - Ce se­ra cer­tai­ne­ment moins simple di­manche face à Tourville…

- C’est cer­tain mais je n’ai pas peur de Tourville. Il s’agit d’une très belle équipe, com­po­sée de bon nombre de joueurs que je connais bien. Mais nous au­rons l’avan­tage de jouer chez nous. Ce n’est ja­mais fa­cile de s’im­po­ser à Bac­que­ville et j’es­père que nous le dé­mon­tre­rons une nou­velle fois. - Au­rez-vous toutes vos forces vives sur le ter­rain ?

- Non. Mon at­ta­quant de pointe Pape Seye pur­ge­ra son qua­trième et der­nier match de sus­pen­sion. Il pèse sur les dé­fenses et est pré­cieux pour notre sec­teur of­fen­sif. C’est là que nous avons le plus de pro­grès à réa­li­ser. Il se peut éga­le­ment que je ne puisse pas jouer et Di­mi­tri Bi­chon est éga­le­ment sus­pen­du de son cô­té. - Quel plan de jeu al­lez­vous mettre en place pour contra­rier les Tour­vil­lais ?

- J’ai quelques idées mais je les garde pour moi. Si nous sommes guer­riers et pré­sents dans le com­bat, on peut en­nuyer ces Tour­vil­lais qui nous sont su­pé­rieurs tech­ni­que­ment. Je signe tout de suite pour un match nul même si je rêve de mieux… - Quel ob­jec­tif nour­ris­sez­vous pour cette sai­son ?

- J’es­père que nous pour­rons trou­ver notre place en mi­lieu de ta­bleau même si nous pou­vons peut-être as­pi­rer à un peu mieux. Notre ef­fec­tif n’est pas très dense en quan­ti­té avec en­vi­ron seize joueurs pour l’équipe fa­nion et seule­ment quatre mu­tés. - Comp­tez-vous re­cru­ter en­core quelques joueurs ?

- Je peux en­core prendre un joueur pour l’équipe fa­nion, ce qui m’obli­ge­ra à faire tour­ner les mu­tés. Je suis sur un joueur of­fen­sif et sur un dé­fen­seur cen­tral. Les pro­nos­tics d’Al­lan Thos - Nat 3 : Dieppe-Bayeux : 1 - Rég 2 : Gon­fre­ville B - SaintNi­co­las : N ; Bolbec-Lu­ne­ray : 1 ; Fau­ville-Dieppe B : 2

- Rég 3 : Pla­teau-Ouville : N ; Of­fran­ville-Eu B : 1 ; Lu­ne­ray B-Neuf­châ­tel : 2 ; Saint-Va­le­ry - Neu­ville : 2 ; Bac­que­ville-Tourville : N ; Arques-Mes­nières : N.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.