Les re­cherches vont re­prendre pour re­trou­ver l’avion

Les Informations Dieppoises - - La Une -

Les re­cherches vont re­prendre concer­nant la dis­pa­ri­tion du vol MH370. Ce Boeing 777 de la Ma­lay­sia Air­lines a mys­té­rieu­se­ment dis­pa­ru le 8 mars 2014 avec 239 per­sonnes à bord, dont trois Diep­pois : Lau­rence Wat­tre­los (51 ans), ori­gi­naire de Saint-Au­bin-sur-Scie, et deux de ses trois enfants, Ambre (13 ans) et Ha­drien (17 ans).

De­puis, Ghis­lain Wat­tre­los, le père de fa­mille, ne cesse de se battre pour faire toute la lu­mière sur cette dis­pa­ri­tion. In­vi­té sur BFM TV jeu­di ma­tin, il a dit être « convain­cu que les gens savent où est l’avion » . Ghis­lain Wat­tre­los af­firme que « l’avion a été abat­tu pour une rai­son qu’on ne peut pas dire » .

Pen­dant ces quatre der­nières an­nées, il a fait de nom­breuses re­cherches et ren­con­trer beau­coup de gens. Ce qui lui fait dire au­jourd’hui qu’il « a des élé­ments mais pas de preuve for­melle [ que l’avion a été abat­tu] » . Il as­sure aus­si que « les Amé­ri­cains savent où est l’avion. »

C’est l’en­tre­prise amé­ri­caine de car­to­gra­phie sous-ma­rine, Ocean In­fi­ni­ty, qui a ob­te­nu mer­cre­di der­nier de la Ma­lai­sie l’au­to­ri­sa­tion de lan­cer une nou­velle opé­ra­tion de re­cherches. Étant don­né les condi­tions mé­téo­ro­lo­giques, le na­vire Sea­bed Cons­truc­tor ne dis­pose que de 90 jours pour réa­li­ser cette opé­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.