Pa­tri­moine

Les Inrockuptibles - - Edito - Pierre Sian­kows­ki

Après la no­mi­na­tion de la bau­druche Bru­no Ro­ger-Pe­tit au poste de porte-pa­role de l’Ely­sée, fin août, c’est au tour d’une autre “fi­gure” du PAF de re­ce­voir les hon­neurs du pré­sident. La se­maine pas­sée, Sté­phane Bern, spé­cia­liste des têtes cou­ron­nées, a en ef­fet été nom­mé “Mon­sieur Pa­tri­moine” par Em­ma­nuel Ma­cron. Ex­cellent. On peut se de­man­der quelle se­ra la suite ? Mi­chel Cymes en ren­fort de la mi­nistre de la San­té Agnès Bu­zyn ? De­nis Bro­gniart, le tau­lier de Koh Lan­ta, au se­cours de Mu­riel Pé­ni­caud, mi­nistre du Tra­vail, à quelques jours de la ré­volte des pro­to­fei­gnasses gé­né­ti­que­ment in­sou­mises ? Sté­phane Pla­za au lo­ge­ment ? Eve­lyne Dhé­liat pour une mis­sion an­ti-ou­ra­gans ? Va­lé­rie Da­mi­dot à l’Amé­na­ge­ment du ter­ri­toire ? Do­mi­nique Cha­patte aux Trans­ports ?

On l’a ap­pris il y a quelques mois, la Ré­pu­blique en marche (REM, Lo­sing

My Re­li­gion ?) s’est don­né pour mis­sion de dé­cloi­son­ner ce pauvre pays moi­si de l’in­té­rieur. Sur la plu­part des pla­teaux de té­lé­vi­sion, les grands soirs de vic­toire, les néo-Ju­das qui ve­naient de pié­ti­ner la gauche à pa­pa et la droite à pé­pé (dont ils fai­saient en­core par­tie le tri­mestre pré­cé­dent, pour la plu­part) nous ex­pli­quaient en haute al­ti­tude et dans leur nov­langue ré­tro­fu­tu­riste (flip­pante) à quel point il fal­lait au­jourd’hui al­ler au-de­là des “cli­vages” et autres “car­cans idéo­lo­giques”. Il en va de même pour la té­loche et la vie po­li­tique, dé­sor­mais.

Alors que le lo­gi­ciel semble un peu usé, et qu’il faut re­don­ner un coup de boost à la REM comme on re­mon­te­rait une émis­sion d’ac­cess prime time en pré-dé­route, on convoque les gens de la té­lé, ceux dont on connaît la tronche, qui ras­surent et qui font des parts de mar­ché.

Alors, on nous di­ra qu’il ne faut pas être im­pa­tient avec ce nou­veau cou­rant qui va re­mo­de­ler la France de fond en comble, lais­sons donc faire, hein. Lais­sons bos­ser les nou­velles têtes, d’où qu’elles viennent : de la Deux, de la Trois ou de la Six, ou même de la TNT. “Ne zap­pez

pas”, comme di­sait je ne sais plus qui.

Sté­phane Bern, fraî­che­ment nom­mé “Mon­sieur Pa­tri­moine” par le pré­sident Ma­cron. Ex­cellent

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.