Jo­hann Zar­ca

Pa­name Un­der­ground

Les Inrockuptibles - - Livres - Léo­nard Billot

Edi­tions Goutte d’Or, 250 p., 17€

Thril­ler hal­lu­ci­né por­té par un style oral, le qua­trième ro­man de Jo­hann Zar­ca plonge dans les cloaques de la ca­pi­tale.

Il y a deux Pa­ris. Ce­lui des guides tou­ris­tiques, am­biance bis­trots et mu­sées, tour Eif­fel et place du Tertre. Et l’autre, que l’on conseille ra­re­ment aux tou­ristes. Le Pa­ris des las­cars de Belleville et des tox de la Cha­pelle, des ga­lé­riens de Na­tion et des ta­pins de la rue Saint-De­nis. Une ci­té pou­drière qui s’éveille à l’heure des ombres et qui bouillonne de vices et de biz. Ce Pa­ris-là, c’est le ter­rain de je(ux) de Jo­hann Zar­ca. Tren­te­naire à poches sous les yeux et plume sul­fu­rique, au­teur gouailleur du blog Le mec de l’un­der­ground et de ro­mans gor­gés d’ar­got, d’échos des bas-fonds et de hé­ros pé­tés à la coke. Con­den­sé d’ex­trême vio­lence et de dé­glingue, le bou­quin se pré­sente comme un vrai-faux guide de l’un­der­ground pa­ri­sien. A la nar­ra­tion : un tren­te­naire à poches sous les yeux et plume sul­fu­rique, qui ré­pond au blaze de Zar­ca. Où s’ar­rête le réel, où com­mence la fic­tion ? Peu im­porte, pour­vu qu’on pro­fite du spec­tacle. “Le mieux se­rait d’en­voyer du lourd dès les pre­miers pa­ra­graphes, traî­ner d’en­trée de jeu le lec­teur dans les bas-fonds de Pa­name, en ra­con­tant par exemple une anec­dote gou­dron­née, une his­toire bien hard­core et per­son­nelle.” Va pour “du lourd” : tout com­mence avec une plon­gée dans la guerre Belleville-Bes­bar (com­prendre Bar­bès), puis en­chaîne avec un tour du pro­prio dans le Red Light Dis­trict de Pi­galle, avant que les choses dé­raillent à la sor­tie d’un com­bat clan­des­tin Porte d’Au­ber­vil­liers. La vi­site bas­cule dans l’épopée trash, sous perf de schnouff fre­la­tée, ar­mée de bre­li­cas (com­prendre ca­libres) bien hui­lés. Mais ce qui en­voie vrai­ment “du

lourd” ici, c’est le style. Au-de­là des lieux, des pra­tiques et des gens, l’un­der­ground est d’abord un lan­gage. Tis­sé de dia­lectes aux cen­taines de na­tio­na­li­tés, de ver­lan, d’ar­got et de néo­lo­gismes. Une langue qui sert de sé­same pour la marge et de marque d’ap­par­te­nance au pays des ombres. Avec son écri­ture flam­boyante à l’ora­li­té ru­gueuse, Zar­ca fait plus que nous gui­der dans l’un­der­ground, il nous livre les codes et les clés du royaume.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.