Un mo­ment de flot­te­ment

Pour sa pre­mière ex­po­si­tion mo­no­gra­phique en France, l’Ecos­saise Kar­la Black donne à voir des oeuvres qui dé­fient la gra­vi­té.

Les Inrockuptibles - - Expos - J.-M. D.

DANS LES AN­NÉES 1970,

UNE PU­BLI­CI­TÉ TÉ­LÉ­VI­SÉE pour une marque de pa­pier toi­lette met­tait en scène un bé­bé se re­le­vant de son pot et fai­sant don à sa mère d’un rou­leau rose dé­rou­lé, au terme d’une longue marche dans l’ap­par­te­ment. C’est un même genre d’of­frande, proche d’un fé­tiche, qui s’ex­pose au Pa­lais des Beaux-Arts de Pa­ris, dans l’im­mense salle Mel­po­mène.

L’ar­tiste Kar­la Black, née en 1972, ins­tal­lée à Glas­gow, en­fin ex­po­sée à Pa­ris dans le cadre du Fes­ti­val d’Au­tomne, joue avec le vo­lume mo­nu­men­tal de l’es­pace à tra­vers une ins­tal­la­tion-sculp­ture à la me­sure du lieu sa­cré, où ex­po­sèrent en leur temps Ma­net, Ingres ou De­la­croix : une cas­cade simple et sai­sis­sante, dont l’eau fré­mis­sante est rem­pla­cée par la lé­gè­re­té flot­tante de di­zaines de rou­leaux de pa­pier toi­lette dé­grin­go­lant du pla­fond haut de 15 mètres, s’écra­sant dans une poudre de plâtre et une pous­sière de craie.

Au­tant que celle d’une chute d’eau, c’est l’image d’une fo­rêt de lianes, proche d’une clai­rière, qui s’im­pose à l’oeil ébloui par la ma­nière dont une ma­tière phy­sique souple et las­cive s’ajuste à la den­si­té d’un vo­lume gi­gan­tesque, do­mi­né par les cou­leurs rose pâle et vert pis­tache. En tour­nant au­tour de la sculp­ture comme on tourne au­tour d’un corps vi­vant en cage, ou en la re­gar­dant en plon­gée de­puis le pre­mier étage, le vi­si­teur se livre à la contem­pla­tion d’un pay­sage flot­tant aus­si brut dans sa com­po­si­tion que so­phis­ti­qué dans l’agen­ce­ment de ses élé­ments. Cha­cun pro­jette ses propres rêves dans le spec­tacle éva­nes­cent de rou­leaux sus­pen­dus, tom­bant du ciel comme de la neige à Noël.

La puis­sance hyp­no­tique de la sculp­ture pro­cède d’abord du sen­ti­ment de faire face à un pay­sage na­tu­rel, comme si er­rer dans les rou­leaux de pa­pier al­lait de soi lors­qu’ils dé­ploient leur po­ten­tiel es­thé­tique (plu­tôt que pra­tique). Si­tuant son tra­vail “à la li­sière de la pein­ture, de l’ins­tal­la­tion et de la per­for­mance”, Kar­la Black tire la sculp­ture vers une forme qui échappe à la gra­vi­té de la ma­tière qui la nour­rit. C’est dans ce flot­te­ment entre le lourd et le lé­ger que se déploie son geste ar­tis­tique, mi­ra­cu­leux dans l’équi­libre fra­gile qu’il in­vente entre des élé­ments bruts et des en­vi­ron­ne­ments fée­riques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.