Ch­ris(tine) And The Queens

Les Inrockuptibles - - Albums - Ca­role Boi­net

Tout part d’une ra­ture. Un nom par­tiel­le­ment bar­ré si­gna­lant une dis­pa­ri­tion au fan­tôme bien pré­sent. Ch­ris­tine n’est pas morte, elle s’est, de son plein gré, trans­for­mée en Ch­ris. As­siste-t-on au co­ming-out trans­genre d’Hé­loïse Le­tis­sier ? “Le ‘Ch­ris’ a moins de genre qu’avant, il y a quelque chose de plus am­bi­gu (…) même si pour moi c’est plus l’af­fir­ma­tion d’une femme que le fait de de­ve­nir un homme (…) J’aime bien brouiller les genres, écrire au mas­cu­lin par­fois et au fé­mi­nin”, ré­pond-elle au mi­cro d’Au­gus­tin Tra­pe­nard dans l’émis­sion Boo­me­rang sur France In­ter. Ce qui pour­rait être une simple pos­ture mar­ke­ting nous ap­pa­raît sou­dain comme un acte hau­te­ment po­li­tique, une vo­lon­té d’“échap­per à la dé­fi­ni­tion” comme elle le dit si bien, de rap­pe­ler que l’iden­ti­té est com­plexe, mul­tiple, mou­vante. “Dé­ci­der qu’on est quelque chose d’in­dé­fi­ni” : voi­ci le sou­hait d’Hé­loïse, qui mul­ti­plie les ava­tars sur le mo­dèle de Ma­don­na et Mi­chael Jack­son, deux de ses hé­ros. Pas de mise à mort du per­so­na en mode Bo­wie ici, mais une lé­gère brume, suf­fi­sante pour as­seoir sa li­ber­té dans ce monde où il fau­drait ren­trer dans une case bien pré­cise au risque d’ef­frayer son pro­chain, de ne pas se confor­mer à la so­cié­té. Ch­ris est donc de re­tour avec un nou­veau look et un nou­veau single, Damn, dis-moi en ver­sions fran­çaise et an­glaise. Réa­li­sé avec Dâm-Funk, ins­pi­ré du G-funk, il s’ins­crit dans une belle tra­di­tion jack­so­nienne, rap­pelle Blood Orange et dé­ploie une ef­fi­ca­ci­té suf­fi­sam­ment lé­gère pour qu’on se sur­prenne à se le re­pas­ser. Bos­seuse in­vé­té­rée, Ch­ris risque de ren­con­trer un nou­veau suc­cès in­ter­na­tio­nal tout en re­flé­tant les ques­tion­ne­ments de notre époque sur la bi­na­ri­té, sur la li­ber­té. Une nou­velle preuve de la di­men­sion po­li­tique de la pop.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.