Un en­traî­neur sus­pec­té d’avoir do­pé sa ju­ment

Les Nouvelles de Falaise - - La Une - BM (Presspep­per)

Outre le tra­fic d’hé­roïne, deux Fa­lai­siens de 23 ans et 37 ans ont été condam­nés pour écou­le­ment de can­na­bis pen­dant près de 8 mois à Fa­laise.

Fa­laise. Deux Fa­lai­siens de 23 ans et 37 ans ont été condam­nés jeu­di 20 juillet par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen à des peines de 4 et 8 mois de pri­son pour tra­fic de stu­pé­fiants. Ils avaient écou­lé du can­na­bis et de l’hé­roïne pen­dant près de huit mois, à Fa­laise. Les en­quê­teurs éva­luent alors le mon­tant du tra­fic à près de 7 000 €.

Iden­ti­fiés après avoir été dé­non­cés par un consom­ma­teur mé­con­tent, les deux hommes avaient été ju­gés le 15 juin der­nier. Le tri­bu­nal, qui avait mis sa dé­ci­sion en dé­li­bé­ré, a ren­du son j uge­ment jeu­di. Pen­dant leur garde à vue, Jean-louis et Steeve* s’étaient mu­tuel­le­ment ac­cu­sés avant de nier les faits.

Soup­çon­né d’être la tête pen­sante du ré­seau, Jean-louis a été condam­né à 4 mois de pri­son. Il avait ex­pli­qué à la barre vivre de la re­vente de voi­tures d’oc­ca­sion. Consom­ma­teur de can­na­bis, il a re­con­nu « dé­pan­ner » ses amis de ma­nière épi­so­dique. Rien de plus. L’ar­gu­ment n’avait pas convain­cu le tri­bu­nal, qui s’était no­tam­ment éton­né de l’ab­sence de mou­ve­ments et de tran­sac­tions sur son compte en banque.

Au RSA, le plus j eune des deux pré­ve­nus payait toutes ses fac­tures d’eau, de gaz et d’élec­tri­ci­té en li­quide. Un point qui avait in­tri­gué les en­quê­teurs. Mis en cause par l’un de ses clients en­ten­du par les gen­darmes, l’in­té­ri­maire avait sur­tout été dé­non­cé par son com­plice avant que ce der­nier ne fasse vol­te­face pen­dant l’au­dience.

De­vant les ma­gis­trats sur­pris, Steeve avait to­ta­le­ment dis­cul­pé son co-pré­ve­nu. Il ex­plique alors, sans vrai­ment convaincre le tri­bu­nal, avoir cher­ché à se ven­ger. Le tren­te­naire évoque une dette de 4 000 € liée à la vente d’une voi­ture. Le tri­bu­nal en doute et sug­gère plu­tôt une dette de drogue. Lui nie ca­té­go­ri­que­ment et per­siste à vou­loir as­su­mer l’in­té­gra­li­té des faits. Il écope de huit mois de pri­son. Le pro­cu­reur avait re­quis huit mois d’em­pri­son­ne­ment à l’en­contre des deux Fa­lai­siens. * Pré­noms d’em­prunt

Une dette de drogue

Deux Fa­lai­siens de 23 ans et 37 ans ont éco­pé de 4 et 8 mois de pri­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.