La ca­serne de pompiers va fer­mer

Les Nouvelles de Falaise - - La Une - Au­drey Che­val­lier

En sur­sis de­puis 2009, le sort de la ca­serne des sapeurs-pompiers de Saint-ré­my a été fixé. Elle fer­me­ra ses portes au 1er sep­tembre 2018 ; les vo­lon­taires, eux, pour­ront être af­fec­tés dans les centres de se­cours de Thu­ry-har­court et Clé­cy.

C’est un serpent de mer. Évo­quée pour la pre­mière fois en 2009, la date de fer­me­ture de la ca­serne de Saint-ré­my a été fixée au 1er sep­tembre 2018.

« Le cas de Saint-ré­my fait qu’au­jourd’hui, l’im­plan­ta­tion de la ca­serne, la proxi­mi­té des centres de se­cours de Clé­cy et de Thu­ry-har­court, la ré­ponse opé­ra­tion­nelle dif­fi­cile… on va pour­suivre la lo­gique [ini­tiée par le Sché­ma dé­par­te­men­tal d’ana­lyse et de cou­ver­ture des risques, N.D.L.R.] al­lant vers une fer­me­ture » , an­nonce le co­lo­nel Ré­gis De­za, le nou­veau di­rec­teur du Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de se­cours (Sdis) du Cal­va­dos, qui est al­lé lun­di 25 sep­tembre à la ren­contre des per­son­nels et du maire de la com­mune. « Il a été de­man­dé que cette fer­me­ture soit dif­fé­rée dans le temps. […] En­vi­sa­gée au 1er jan­vier puis au 1er mars, on est par­ti sur une date au 1er sep­tembre 2018 ; le temps de pou­voir prendre en compte chaque cas in­di­vi­duel des sapeurs-pompiers et de voir comment faire pour qu’il y ait le moins de gens qui ar­rêtent leur car­rière afin de ren­for­cer les deux centres de se­cours de proxi­mi­té. »

Fer­mé au 1er sep­tembre

Si, en 2015, le centre de se­cours saint-ré­mois comp­tait 21 sapeurs-pompiers bé­né­voles, en cette fin 2017, il n’en compte plus que 13 pour 130 in­ter­ven­tions an­nuelles. « Ils sont mal­heu­reu­se­ment de moins en moins. Ce­la fait plus de 3 ans qu’il n’y a pas eu de vo­lon­taire re­cru­té », note en­suite le di­rec­teur qui sait : « Cette dy­na­mique de re­cru­te­ment dif­fi­cile est aus­si liée aux ef- fets d’an­nonce. Au­jourd’hui, si des jeunes veulent en­trer comme sapeurs-pompiers à Saint-ré­my, ils pour­ront le faire. On va les re­cru­ter, les former et, à la fer­me­ture, ils choi­si­ront leur af­fec­tion. On ne va pas blo­quer le re­cru­te­ment. »

Si elle a long­temps di­vi­sé, pour le co­lo­nel De­za, « l’idée de la fer­me­ture est par­ta­gée » même s’il est « dif­fi­cile pour les per­son­nels et le maire d’ac­ter la chose en l’état ». « Pour eux, ce n’est pas la dé­ci­sion qui est contes­tée, c’est sur­tout de sa­voir dans quelles condi­tions ce­la va se pas­ser, pour les sapeurs-pompiers et pour la pé­ren­ni­té de l’ac­ti­vi­té. »

Thu­ry-har­court, Clé­cy ou fin de car­rière ? pour les vo­lon­taires saint-ré­mois, il fau­dra bien­tôt se po­si­tion­ner. « On pren­dra le temps qu’il faut pour ac­com­pa­gner la dé­marche. Le but, ce n’est pas de faire des dé­gâts hu­mains. Ce sont des gens qui ont beau­coup don­né, qui donnent beau­coup. On ne peut pas se per­mettre de les perdre. » Car la ferme- ture de la ca­serne de Saint-ré­my est aus­si un pa­ri sur l’ave­nir : « On es­père qu’en en­le­vant un des trois centres de se­cours et en ré­par­tis­sant cor­rec­te­ment les ef­fec­tifs, on puisse avoir deux centres plus forts. Plu­tôt que trois avec un voire deux en dif­fi­cul­tés » , es­compte Ré­gis De­za. « On fait croire aux gens qu’il y a des se­cours mais mal­heu­reu­se­ment, ce n’est pas constant ; il faut que l’on trouve des so­lu­tions pour que ce­la n’ar­rive plus. »

Des en­tre­tiens in­di­vi­duels sont pro­gram­més dans les 15 jours à ve­nir avec l’en­semble des sapeurs-pompiers. En pa­ral­lèle, un sui­vi opé­ra­tion­nel se­ra mis en place pour me­su­rer l’im­pact pour les centres de se­cours de proxi­mi­té d’une fer­me­ture pro­chaine à Saint-ré­my. « Une réunion dans deux mois avec l’en­semble des per­son­nels per­met­tra de faire le point sur les ques­tion­ne­ments et sur les études me­nées. » Là, les sapeurs-pompiers se­ront ap­pe­lés à se pro­non­cer sur leur pro­chaine af­fec­ta­tion.

« On ne peut pas se per­mettre de les perdre

Ar­ri­vé dé­but sep­tembre à Caen, Ré­gis De­za est le nou­veau di­rec­teur des sapeurs-pompiers du Cal­va­dos. (Li­ber­té le Bon­homme libre)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.