Ivres, ils s’af­frontent à coups de bé­quille et de ka­ta­na

Les Nouvelles de Falaise - - Vie D’ici - B.M. (Press­pep­per)

Deux hommes de 31 et 49 ans ont été condam­nés la se­maine der­nière par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Caen à une peine de 90 jours-amende à cinq eu­ros. Les deux pré­ve­nus se sont af­fron­tés dans les rues de Thu­ry-har­court après avoir consom­mé quelques verres de trop.

Thu­ry-har­court. « Ces deux-là ont re­joué quelques scènes d’high­lan­der » , iro­nise le pro­cu­reur de la ré­pu­blique. Face au ma­gis­trat, Bru­no et Jé­ré­my ne bronchent pas. Les deux hommes at­tendent le ju­ge­ment du tri­bu­nal avec une cer­taine ap­pré­hen­sion.

Les faits re­montent au 30 avril 2016. Il est 21h 40. Ori­gi­naire d’au­nay-sur-odon, Jé­ré­my se pro­mène dans l e centre-ville quand il voit Bru­no à la fe­nêtre de son do­mi­cile. Il apos­trophe des gen­darmes ga­rés à proxi­mi­té. Ivre, le tren­te­naire est per­sua­dé d’être la cible des in­jures. Son sang ne fait qu’un tour, il dé­cide d’al­ler s’ex­pli­quer avec le qua­dra­gé­naire bel­li­queux.

Ar­ri­vé à sa porte, c’est l’es­ca­lade. Les in­jures laissent la place aux me­naces, les me­naces aux pre­miers coups. Bru­no part alors dans son sa­lon cher­cher un ka­ta­na « ache­té dans un vide-gre­nier » , dé­taille le pré­sident du tri­bu­nal. À son re­tour, il agresse son vi­si­teur, qui pare l’at­taque avec sa bé­quille. « Il jouait au nin­ja avec son sabre, je me suis sen­ti me­na­cé » , se dé­fend Jé­ré­my.

Amende ou pri­son ?

Pour les gen­darmes, si­tués à quelques mètres, im­pos­sible de lou­per la rixe qui op­pose les deux duel­listes. Les mi­li­taires in­ter­viennent et sé­parent ra­pi­de­ment les deux bel­li­gé­rants. À la barre, Bru­no en­fonce le clou et ac­cuse son co­pré­ve­nu d’être re­ve­nu un mois plus tard pour s’en prendre à ses vo­lets. Jé­ré­my re­con­naît les faits. Il avait alors dé­lais­sé la bé­quille pour la barre à mine.

Le tri­bu­nal a sui­vi les ré­qui­si­tions du pro­cu­reur, qui avait de­man­dé 90 jours-amende à cinq eu­ros à l’en­contre des deux hommes. À l’énon­cé du dé­li­bé­ré, Jé­ré­my sou­pire. Sans em­ploi et au RSA, le pré­ve­nu n’a pas les moyens de payer l’amende. « Vous pré­fé­rez la pri­son peut-être ? » , s’agace le pré­sident du tri­bu­nal. La me­nace laisse l’in­té­res­sé de marbre. Il lâche un ti­mide « oui » et quitte la salle d’au­dience.

Les deux hommes ont été condam­nés la se­maine der­nière par le tri­bu­nal de Caen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.