L’ad­hé­sion au syn­di­cat d’eau « ne coule pas de source »

Les Nouvelles de Falaise - - Falaise et son pays -

Le conseil mu­ni­ci­pal s’est réuni ven­dre­di soir sous la pré­si­dence du maire Gé­rard Ke­pa. La dé­li­bé­ra­tion sur l’ad­hé­sion au Syn­di­cat Pro­duc­tion d’eau Po­table Sud a été pla­cée en fin de séance et à huis clos.

Dès le dé­but du conseil mu­ni­ci­pal, Gé­rard Ke­pa an­nonce le re­port de la dé­li­bé­ra­tion sur l’ad­hé­sion au Syn­di­cat Pro­duc­tion d’eau Po­table Sud Cal­va­dos (SPEPSC), en fin de séance et à huis clos. Il faut dire qu’au sein du conseil mu­ni­ci­pal cette dé­ci­sion « ne coule pas de source » , elle fait dé­bat de­puis le mois de juin.

Lors de la réunion du 26 juin, la prise de com­pé­tence de la pro­duc­tion d’eau po­table par la CDC était re­je­tée par 7 voix contre et 3 abs­ten­tions. Ven­dre­di der­nier après dis­cus­sions, la mu­ni­ci­pa­li­té a vo­té l’ad­hé­sion au SPEPSC.

Avant de prendre cette dé­ci­sion, le conseil s’est pen­ché sur les dé­li­bé­ra­tions com­mu­nau­taires concer­nant l a zone Aria­na et a par­lé du re­nou­veau de L’UCIA et du pro­jet d’aire de jeux rue de Prague.

Taxe d’amé­na­ge­ment

Seules les 6 com­munes qui ont des zones d’ac­ti­vi­tés (ZA) sont concer­nées par cette taxe. « La CDC nous de­mande d’har­mo­ni­ser le coef­fi­cient de la taxe d’amé­na­ge­ment, sachant que celle-ci reste de notre res­sort » . Cette ré­tro­ces­sion pren­dra ef­fet le 1er jan­vier, le taux pro­po­sé est de 3 %. En outre, l a com­mune re­ver­se­ra 50 % de cette taxe. Dès cette date, l a CDC se­ra en charge des équi­pe­ments pu­blics mis en place sur ces zones.

Voi­rie

Tou­jours dans le cadre de la ges­tion des ZA, la com­mune re­verse dans l’es­car­celle de la CDC « la rue du che­min de fer mi­nier. En contre­par­tie, elle prend en charge l’en­tre­tien de cette voie de 225 mètres » , ré­sume Gé­rard Ke­pa. « Notre at­tri­bu­tion de com­pen­sa- tion s’élève dé­sor­mais à 44 386,33 € ». Pour ces 2 su­jets, le conseil a vo­té à l’una­ni­mi­té.

UCIA

Re­nou­veau de l’union com- mer­ciale in­dus­trielle et ar­ti­sa­nale (lire par ailleurs). Le conseil mu­ni­ci­pal se fé­li­cite du re­nou­veau an­non­cé par le maire. « Je pen­sais que cette as­so­cia­tion al­lait s’éteindre mais les com- mer­çants ne l’ont pas vou­lu » . Une sub­ven­tion ex­cep­tion­nelle de 300 € est ac­cor­dée. Avec cette aide, le conseil veut res­ter dans sa ligne « de re­dy­na­mi­ser le com­merce en centre bourg. Notre sou­tien se­ra éga­le­ment ma­té­riel, nous par­ti­ci­pe­rons à la pose des pan­neaux pu­bli­ci­taires an­non­çant l’opé­ra­tion de Noël » .

Aire de jeux, rue de Prague

Se­lon Jean-yves De­fe­nouillère, « la par­tie pay­sa­gère est ter­mi­née » . Cer­tains conseillers ne com­prennent pas la len­teur de ce pro­jet qui de­vrait être ter­mi­né de­puis le prin­temps der­nier. Pour eux, « nous avions dé­jà sta­tué sur les jeux » . « Il nous faut choi­sir un sol pré­sen­tant le plus de sé­cu­ri­té pour les en­fants, ce choix est pri­mor­dial pour l’en­ve­loppe bud­gé­taire » , ex­plique l’ad­joint au sport et à la culture. « Nous at­ten­dons de nou­velles offres pour les struc­tures » . Gé­rard Ke­pa a an­non­cé une mise en ser­vice pour le dé­but du deuxième tri­mestre 2 018.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.