L’école et la voie verte, les su­jets abor­dés lors du conseil mu­ni­ci­pal

Les Nouvelles de Falaise - - Falaise et son pays -

En ou­vrant la séance du der­nier conseil mu­ni­ci­pal, JeanLuc Ma­rie maire de Sou­montSaint-quen­tin est re­ve­nu sur le main­tien de la 4e classe. Avec 140 élèves sue les 2 sites du RPI Sou­mont-saint-quen­tin - Ouillyle-tes­son, « nous étions dans les clous pour ob­te­nir le main­tien » . Après la vi­site ma­ti­nale de Sa­muel Car­doën, ins­pec­teur d’aca­dé­mie, l’at­tente a pa­ru très longue aux pa­rents d’élèves, aux pro­fes­seurs des écoles et aux élus des 2 com­munes. La bonne nou­velle du main­tien est tom­bée vers 20 h. De­puis, « un grand sou­la­ge­ment nour­rit tous les es­prits » .

Dans son in­ter­ven­tion, le pre­mier ma­gis­trat a mis l’ac­cent sur « le bou­lot fait par les pa­rents d’élèves » . Pour la pre­mière fois, il a par­lé du tra­vail sou­ter­rain en­tre­pris par l’ex-dé­pu­té Guy Bailliart. « Il a tra­vaillé dans l’ombre sans ti­rer la cou­ver­ture à lui » .

Voie verte : de l’ar­lé­sienne à la réa­li­sa­tion

L’ave­nir semble s’éclair­cir. À la fin de l’an­née, 15 élèves sortent de CM2 « mais le lo­tis­se­ment se rem­plit gen­ti­ment », a dé­cla­ré le maire confiant.

Concer­nant la Voie verte, « on va pas­ser de l’ar­lé­sienne à la réa­li­sa­tion » . Suite au contrat de ter­ri­toire entre la ré­gion et la CDC, « Il y a pos­si­bi­li­té de tou­cher des sub­ven­tions pour des pistes cy­clables » , in­siste Jean-luc Ma­rie.

Une liai­son est en cours d’étude entre Falaise et l’im­meuble des grands bu­reaux de la mine. Ce­pen­dant, la pente pour at­teindre ces der­niers est su­pé­rieure à 4 %. Ce pour­cen­tage est net­te­ment su­pé­rieur aux normes en vi­gueur pour l’éta­blis­se­ment d’une voie. « J’ai rap­pe­lé que nous ai­me­rions une liai­son à par­tir du bourg » .

De­puis qu’il est à l’étude, le pro­jet sou­mon­tais est prêt. L’achat des ter­rains pour la réa­li­sa­tion se fait dans un mois. « Nous fe­rions une piste cy­clable de 2,50 m de lar­geur en en­ro­bé. La sub­ven­tion prin­ci­pale de­vrait avoi­si­ner les 60 000 € » , se ré­jouit le maire « mais d’autres sont pos­sibles » . La charge com­mu­nale se­rait de 60 000 €. « Nous al­lons fi­na­li­ser l’étude ra­pi­de­ment et faire les de­mandes de sub­ven­tions » , pour « pas­ser de l’ar­lé­sienne à la réa­li­sa­tion » .

Il y avait beau­coup de monde à la ren­trée pour sou­te­nir l’ac­tion du col­lec­tif des pa­rents d’élèves qui avait un plan B en cas de fer­me­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.