Lin­kedIn, mor­tel ra­chat

L'Expansion - - Décryptages -

Et si, en se fai­sant ra­che­ter par Mi­cro­soft, Jeff Wei­ner (pho­to), CEO de Lin­kedIn, met­tait un pre­mier pied dans la tombe ? La blague a fait le tour du Web, le 13 juin der­nier, après que le concep­teur de Windows a an­non­cé avoir ache­té le ré­seau pour un peu plus de 26 mil­liards de dol­lars. Sa plus grosse ac­qui­si­tion à ce jour. Mais dès l’an­nonce du deal, des doutes ont sur­gi chez les ob­ser­va­teurs et dans le mi­lieu fi­nan­cier. De­puis quelques an­nées, Mi­cro­soft a, en ef­fet, en­chaî­né les échecs en ache­tant Skype pour 8,5 mil­liards de dol­lars en 2011, et sur­tout la branche mo­bile de No­kia pour 5,5 mil­liards de dol­lars en 2013. Des ac­qui­si­tions chè­re­ment payées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.