Cap au sud

XIII e , XIV e et XV e

L'Express (France) - Immobilier - - Spécial Immobilier -

Les jeunes fa­milles se pré­ci­pitent dans les trois ar­ron­dis­se­ments du sud de la ca­pi­tale. Face à une de­mande vi­gou­reuse, les prix grimpent ra­pi­de­ment, avec des hausses de 5 à 10 % en un an, no­tam­ment pour les pe­tites sur­faces : « Elles se vendent en vingt-quatre heures », af­firme Ni­co­las De­lon, di­rec­teur de De­lon Im­mo­bi­lier.

Au­tre­fois po­pu­laire, le XIIIE s’em­bour­geoise. Ar­ron­dis­se­ment fa­mi­lial, il at­tire des ac­qué­reurs qui viennent y cher­cher des prix sup­por­tables. Mais cette ruée fait flam­ber ce mar­ché en­core rai­son­nable, avec des ta­rifs com­pris entre 7500 et 10000eu­ros le mètre car­ré. Les bud­gets moyens pour les grandes sur­faces tournent au­tour de 700000 eu­ros. Ce qui n’ex­clut pas for­cé­ment les pri­mo-ac­cé­dants. « Ici, ils sont plu­tôt âgés de 30 à 40 ans et dis­posent de 450000 à 550000 eu­ros », ra­conte Ch­loé Guillaume, de Lu­tèce im­mo­bi­lier. Si la Butte-aux- Cailles reste le mi­cro­mar­ché le plus pri­sé – un 36-m2 à re­faire, villa Lau­ren­cia, vient de se vendre à 306000eu­ros – les

Go­be­lins dé­passent 10000 eu­ros le mètre car­ré. La rue de Tol­biac plaît aux ama­teurs d’im­meubles des an­nées 1960 et 1970, do­tés de bal­cons et de par­kings. Un 47-m2 vient de s’y vendre à 445000 eu­ros. Reste le quar­tier chi­nois et ses tours, ac­ces­sible pour moins de 7000 eu­ros le mètre car­ré.

Les prix montent ra­pi­de­ment dans le XIVE, ar­ron­dis­se­ment. Un em­bal­le­ment qui ex­clut les pri­mo-ac­cé­dants, no­tam­ment à Mont­par­nasse et au nord de la rue d’alé­sia : « Les biens sans dé­faut partent entre 9000 et 10000 eu­ros le mètre car­ré », af­firme Ju­lien Guillaume, de l’agence Or­piA­lé­sia-di­dot. Ain­si, ce 31-m2 a été cé­dé en un clin d’oeil à 299000 eu­ros. De son cô­té, le parc Mont­sou­ris at­tire les fa­milles. L’une d’entre elles vient de s’of­frir un 80-m2 pour 680000 eu­ros. Les af­faires tournent éga­le­ment vite à Den­fert, où un 45-m2 s’est ven­du à 380000 eu­ros. Mais ces quar­tiers pri­sés ne sont plus les seuls à pro­fi­ter du mar­ché : les tra­vaux d’em­bel­lis­se­ment ont do­pé le mar­ché de la porte d’or­léans et de la porte de Vanves.

Long­temps rai­son­nable, le XVE voit ses prix s’af­fo­ler. Le quar­tier de Gre­nelle, proche du VIIE, se né­go­cie entre 9000 et 12000 eu­ros le mètre car­ré : un 65-m2 a ain­si été cé­dé 680355 eu­ros. La rue Fé­lix-faure reste éga­le­ment co­tée : un 4-pièces de 91m2, en étage éle­vé avec as­cen­seur, a été ven­du 872500 eu­ros. Ba­lard pro­fite de l’ar­ri­vée du Pen­ta­gone fran­çais et at­teint 9000 eu­ros le mètre car­ré, voire da­van­tage. Plus po­pu­laire, « Bran­cion at­tire les jeunes cadres », ob­serve Ni­co­las De­lon, in­quiet du ni­veau des prix, qui « ont grim­pé trop vite ». Comme ce 77-m2 ven­du 713000 eu­ros.

Vert Près du parc Mont­sou­ris, dans le XIVE : un havre de paix pour les fa­milles.

Em­bel­lie Hier po­pu­laire, le XVIIIE (ici, rue Ra­mey) de­vient « the place to be ». Les prix suivent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.