LE REC­TANGLE D’OR

CENTRE-VILLE

L'Express (France) - Immobilier - - Angers Immobilier -

Avec son châ­teau, sa ca­thé­drale, ses im­meubles bour­geois d’époque hauss­man­nienne et ses belles mai­sons de style Re­nais­sance, le centre-ville de la pré­fec­ture du Maine-et-loire reste une va­leur sûre. Pro­blème : « L’offre y est res­treinte et les ta­rifs as­sez éle­vés », souffle un pro­fes­sion­nel. Avec un peu de chance, les can­di­dats à l’achat réus­si­ront à dé­ni­cher des biens an­ciens pro­po­sés entre 2200 et 3000€ le mètre car­ré se­lon l’état et l’em­pla­ce­ment. « Très re­cher­chés, les ap­par­te­ments de grande sur­face sont par­ti­cu­liè­re­ment rares à la vente », pré­vient Yan­nick Da­niel, di­rec­teur de l’agence Or­pi.

Non loin de la ca­thé­drale Saint-mau­rice, aux pre­mier et se­cond étages d’un pe­tit im­meuble de 1965, un ache­teur a eu la chance de tom­ber sur un du­plex de 86 m2 com­pre­nant un sé­jour lu­mi­neux de 26m2, 3 chambres et un bu­reau. Son prix : 202 000 € ( 2 348 € le mètre car­ré). Une somme rai­son­nable jus­ti­fiée par le fait qu’un bud­get de tra­vaux à hau­teur de 50000 € était à pré­voir. Le long de la très vi­vante rue du Cor­net, dans un bel im­meuble du XIXE siècle, un couple de tren­te­naires a pu s’of­frir un tri­plex avec poutres ap­pa­rentes, d’une sur­face de 130m2, pour la somme ron­de­lette de 318000 € (2446 € le mètre car­ré). Place du Ral­lie­ment, une jeune re­trai­tée a ache­té un 3-pièces de 100m2 pour 225000€ (2500 € le mètre car­ré). Le bien né­ces­si­tait un pe­tit ra­fraî­chis­se­ment. Place Pierre-men­dès-france, au pre­mier étage d’un im­meuble ré­cent, c’est un 112m2 à re­ta­per (bud­get des tra­vaux es­ti­mé à 60000 €) qui a fait le bon­heur d’un couple de re­trai­tés pour 305000 € (2723 € le mètre car­ré). L’ap­par­te­ment com­pre­nait 3 chambres ; il s’ou­vrait sur une large ter­rasse au calme et sans vis-à-vis. Le tout à trois mi­nutes à pied seule­ment du jar­din des Plantes…

Convoi­tés par les in­ves­tis­seurs lo­ca­tifs, les pe­tites sur­faces sont éga­le­ment très pri­sées. Rue Bois­net, à seule­ment cinq mi­nutes à pied du cam­pus de l’uni­ver­si­té Saint-serge, un in­ves­tis­seur a mis la main sur un T2 de 24 m2. Mon­tant de la tran­sac­tion : 55000 € (2291 € le mètre car­ré). Au pre­mier étage d’un im­meuble de la rue Ran­geard, c’est un stu­dio de 22 m2 qui est par­ti au même prix (2500 € le mètre car­ré). Le long du bou­le­vard Foch, un groupe d’in­ves­tis­seurs a ache­té pour 900000 € un hô­tel par­ti­cu­lier de 1880 (2 250 € le mètre car­ré). Bâ­ti sur une par­celle de 530 m2, le bâ­ti­ment to­ta­li­sait 405 m2 sur trois étages et com­pre­nait une salle de ré­cep­tion de 67 m2 ou­vrant sur un jar­din clos. Les in­ves­tis­seurs comptent trans­for­mer l’en­semble en sur­faces de bu­reaux.

900 000 € dé­bour­sés pour cet hô­tel par­ti­cu­lier de 1880 qui se­ra trans­for­mé en bu­reaux.

Pri­vi­lège Aper­ce­voir la ca­thé­drale Saint-mau­rice de ses fe­nêtres est un luxe qui se paie au prix fort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.